La commune renoue avec des comptes positifs

2016-08-24_Grand-menage-rentree-01_BD-1.jpg

Monferran-Savès se distingue de ses voisins par une bonne gestion

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MAIRE DE MONFERRAN-SAVÈS

La commune renoue avec des comptes positifs

Le 23 août, la direction générale des collectivités locales (DGCL) et la direction générale des finances publiques (DGFIP) ont publié les comptes des communes pour l’année 2015. Monferran-Savès se distingue de ses voisins par une bonne gestion, des économies et une diminution de l’endettement.

 

Augmentation des recettes et baisse des charges, l’équation gagnante !

Monferran-Savès est l’une des rares communes du territoire de la Gascogne Toulousaine, avec Castillon-Savès et Endoufielle, a réussir – sans augmenter la fiscalité – à accroître ses ressources. Cette réussite est due aux accords passés avec les mairies voisines qui ont accepté de financer l’accueil périscolaire, soit une recette supplémentaire de 21 000 euros.

Parallèlement, alors que les communes du territoire ont en moyenne augmenté leurs charges de +1%, les économies réalisées à Monferran-Savès ont fait baisser les dépenses de fonctionnement de -4% en 2015, grâce au suivi régulier de la commission finances, présidée par Michel Touron, et des efforts des services. 

La renégociation des contrats de prestation de services et le recours régulier à la mise en concurrence devraient permettre de continuer cette bonne gestion en 2016.

 

Moins de dette, plus d’investissements

La dette est de 817 € par habitant en 2015 (-9%), en-dessous de la moyenne du territoire à 904 €. « L’endettement est sous contrôle » résume Michel Touron

De même, Monferran-Savès fait partie des quelques communes] a avoir pu relancer ses investissements l’an passé. Les efforts d’équipement montent de 91 à 135 € / habitant (+48%), avec, entre autres :

  • l’aménagement et la valorisation des abords de l’église ;
  • la mise aux normes d’accessibilité de l’école et des sanitaires publics ;
  • l’augmentation électrique pour l’éclairage du terrain de sports ;
  • l’aménagement de la mare de Saint-Aguets ;
  • l’achat de mobilier, tapis de gym... pour l’école et l’accueil de loisirs.

 

Une bonne santé financière qui permet de nouveaux travaux

Avec Endoufielle, Pujaudran et Ségoufielle, Monferran-Savès est l’une des seules commune a accroitre sa capacité d’autofinancement. Michel Touron explique : « l’autofinancement permet à la collectivité de financer ses investissements avec les ressources issues de son propre fonctionnement. »

Grace à cette bonne gestion, la mairie peut mener des projets d’envergure (rénovation de la salle des fêtes, réaménagement du cimetière...) et a pu procéder cet été à la rénovation des patios de l’école et à de menus travaux : bravo à Régis, agent technique, et vive la rentrée !

 

Nouveau : dans un esprit de transparence et de pédagogie, le budget 2016 est accessible à tous en ligne.

F plus d’informations : www.monferran-saves.fr

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles