NOGARO – Le Prix littéraire se prépare (suite)

Carole Zalberg 1bis 111215.jpg

Publication de la critique d'une autre lycéenne

Éric Busson, professeur de lettres au lycée d'Artagnan, créateur du Prix littéraire « Jeune mousquetaire du premier roman », organise, avec la junior association « Un livre dans la poche », les Rencontres littéraires de Nogaro. Celles-ci ont lieu à l'occasion de la remise du prix offert par la municipalité de Nogaro au lauréat. En 2016, ce sera vendredi 20 mai. Deux critiques provenant de lycéennes ont déjà été publiées dans Le Journal du Gers (http://lejournaldugers.fr/article/10836-les-lyceens-de-nogaro-preparent-la-remise-du-prix-litteraire).

Voici la troisième critique. Elle a été écrite par Julia Granier, élève de 1e S à Nogaro. Elle porte sur « Les Échoués » de Pascal Manoukian (Don Quichotte éditions). Ce premier roman traite de la question d'une actualité évidemment « brûlante »:les migrants.

« C'est un livre remarquable. Un de ceux qui vous bouleversent. Un de ceux dont vous vous rappellerez longtemps. Un de ceux qui vous font réfléchir. L'histoire de quatre personnes obligées de quitter leur pays à cause d'une guerre ou d'une situation économique catastrophique et qui après un long et périlleux voyage se retrouvent en France. S'ensuit alors une bataille quotidienne non pour vivre mais pour tenter de survivre. Ce monde des clandestins qui nous est à tous souvent inconnu ne renferme qu'horreurs, esclavage et pauvreté. Et c'est bien dans le pays des Droits de l'Homme que ces cruautés, qui ne suscitent qu'effroi et épouvante, se produisent. Ce roman aide à mieux comprendre l'actualité et ce que des milliers de gens subissent chaque jour. L'écriture est parfois crue et dure moralement mais elle permet de mieux se représenter cette réalité souvent cachée. »

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles