Un beau bilan pour Nogaro en 2015 et plein de projets en 2016

De nouveaux commerçants sont arrivés et le tabac-presse du centre va revivre

Christian Peyret, maire de Nogaro, a présenté ses vœux le 22 janvier. Dans un préambule consacré aux attentat de Paris, il constate que «  les manifestations qui ont suivi ces événements ont fait la démonstration que notre peuple est très attaché aux valeurs de liberté, solidarité et partage ». Il ajoute que « la France, notre France, doit être impitoyable contre ces barbaries ». Néanmoins, « notre pays doit rester (…) une terre d'accueil des peuples opprimés ».

Nouvelles têtes – Puis le maire annonce que le tabac-presse du centre ville sera rouvert en mars par Nicolas Chavagnac. Il souhaite la bienvenue aux nouveaux commerçants dont les magasins sont installés à Nogaro : Angélique coiffure, le Garage Peugeot, Accent végétal fleuriste, l'Atelier beauté et esthétique, l'Atelier mécanique solidaire AIL Midi-Pyrénées (1). Il cite aussi les personnes qui ont repris des commerces : Monique et Francis Vialatou (boulangerie Pomponette), Gauthier Sempéré (téléphonie Orange), M. et Mme Agnel (Bricomarché), Didier Duffau (brasserie des Cordeliers.

L'hôpital a une nouvelle directrice, Madame Thomas, le Centre principal d'incendie et de secours, un nouveau chef, le lieutenant Pascal Barbier, l'office de tourisme, un nouveau directeur, Mathieu Falcou et le médecin Gilles Garet, une remplaçante, Mme Charrier, puisqu'il part en retraite.

Bilan 2015 – De gros projets ont été lancés, à commencer par le projet géothermique, qui a nécessité de gros investissements, dans le but d'économiser de l'eau et de pouvoir utiliser les calories de l'eau qui arrive à 51°. Désormais, outre la pisciculture Montacq, d'autres structures pourront être chauffées.

La place des Cordeliers a été réaménagée et ses places de parking matérialisées, le bâtiment du Clan (Culture loisirs animation Nogaro) a été rénové et répond désormais aux normes d'accueil de la petite enfance. Quant au parking de la cité scolaire, il est réétudié, vu qu'il a été impossible d'acquérir les terrains nécessaires pour le premier projet.

Deux anniversaires ont marqué l'année : les 50 ans de la cité scolaire et les 10 ans du Prix littéraire. Christian Peyret remercie tous ceux qui s'investissent pour que la cité scolaire soit attractive et dynamique.

Les taux communaux des impôts ont baissé, compensant la hausse de ceux de la Communauté de communes du Bas-Armagnac (CCBA). Hausse due au transfert de compétence péri et extrascolaire.

Cependant le maire regrette que deux projets privés n'aient pas abouti : un hôtel prévu avenue des Sports et un centre commercial route d'Auch, « privant ainsi notre commune de plusieurs dizaines d'emplois. »

Projets 2016 de la CCBA – Le projet de Schéma départemental de cohérence intercommunale (SDCI) proposé par le préfet n'a pas été approuvé à ce jour par la majorité des communes concernées par un élément essentiel de ce projet. Il s'agit d'une grande fusion des communautés de communes du Bas-Armagnac, du Grand-Armagnac et de d'Artagnan-en-Fezensac. Rejet dû au motif que le délai prévu était trop court pour harmoniser les compétences et la fiscalité.

La CCBA a achevé les travaux de viabilisation de la zone d'activité des Deux-Ponts. Les terrains sont donc disponibles pour les entreprises. Un projet majeur est sur la table à la CCBA : un centre nautique chauffé par la géothermie, ce qui permettra de l'ouvrir pendant plusieurs mois. « Il est indispensable à l'apprentissage de la natation des scolaires de tout l'Ouest du département », souligne le maire.

S'agissant du « Gers numérique », Nogaro devrait être équipé en fibre numérique à la fin de juin. L'opération programmée d'amélioration de l'habitat (Opah) est prolongée pendant 3 ans.

2016 à Nogaro – De nombreux projets seront étudiés en 2016 : une gare routière à la cité scolaire ; la sécurisation des écoles, qui ont subi des vols ; l'aménagement du centre ville ; la révision du plan local d'urbanisme et des zones constructibles et la relance des projets de lotissements de Pabieu et de Montrouge ; la communication autour du projet « UVUP » (Un Village, Un Produit) ; l'aménagement de deux magasins et d'une vingtaine de logements dans un immeuble insalubre proche de la mairie (le permis de construire est demandé) etc. Une bonne nouvelle : le prix de l'eau baisse en 2016.

Enfin, Christian Peyret demande aux propriétaires de chiens de ramasser les déjections et à tous de respecter les jours et heures de sortie des poubelles. De manière à rendre Nogaro plus accueillant.

(1) http://lejournaldugers.fr/article/nogaro-sans-voiture-pas-de-travail-et-sans-travail-pas-de-voiture/9430

DR J-F Van 2.JPG
La salle - - Photo Jean-François Van Overstraeten
DR J-F Van 3.JPG
Jean-Pierre Pujol reçoit des mains d'Elisabeth Dupuy-Mitterrand, présidente de la communauté de communes, la médaille de Midi-Pyrénées : "En tant qu'ancienne conseillère régionale de Midi-Pyrénées, qui n'existe plus, j'ai le plaisir de remettre à Jean-Pierre Pujol, ancien président du conseil général dans Midi-Pyrénées, qui n'existe plus, la médaille de la région de Midi-Pyrénées, qui n'existe plus" - Photo Jean-François Van Overstraeten
DR J-F Van 4.JPG
Vincent Gouanelle, conseiller départemental, Jean-Pierre Pujol, ex-président du Conseil général, Jacques Tartas, maire de Toujouse etPatrick Guichebarou, maire de Caupenne-d'Armagnac - Photo Jean-François Van Overstraeten
DR J-F Van 1.JPG
Christian Peyret lors de son allocution - Photo Jean-François Van Overstraeten
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles