Inauguration de la rue André Daguin

Plaque André Daguin.JPG

La ville reconnaissante

Depuis ce vendredi matin 5 août 2022, jour du Marcat de Beth Temps’A, une rue   de Seissan  porte le nom d’André Daguin , cuisinier ggascon . En fait,  André Dagin est  connu bien au-delà du département, qu'il s'agisse  pour ses compétences dans le dommaine culinaire avec le fameux magrtet, devenu pratiquement un plat national, que our son implication au service des restaurateurs et de la bonne bouffe à partir de produits du pays! 

. L’inauguration s’est faite en présence de Mme Daguin et de son fils Arnaud  mais en cercle particulièrement  restreint ce qui peut paraître un peu paradoxal vu l'aura de ce grand chef. C’est dans une calèche parfaitement décorée  que son épouse et son fils Arnaud accompagnés par Madame  la sous-préfète de Mirande ,  le maire de Seissan,  les deux conseillers départementaux ,  son ami Jo Azara et Jean-Michel Justumus   ont gagné la zone artisanale agro-alimentaire où une petite rue  lui est désormais dédiée passant devant l’usine Augusta  travaillant  aux  dérivés des canards gras et face à l’usine produisant les pizzas bio. . Même si on doit constater qu’il n’ aura guère d’adressage au nom d’André Daguin , le choix s’est porté  sur cet endroit, vu l’implication qu’a eu l’ancien propriétaire de l’Hôtel de France à Auch , sur le développement de l’agro-alimentaire dans le Gers et notamment à Seissan avec l’Agro Parc 3

. D’ailleurs André Daguin et Seissan , c’est une longue amitié de plusieurs décennies qui se manifestait à la moindre occasion. Le «  grand cuisinier » a toujours été proche aussi  des petits producteurs en leur fournissant des armes nécessaires à leur survie, tout en  privilégiant  la qualité. Aussi cette initiative de la municipalité est pleinement justifiée, c’est ce qu’a souligné Jean-Michel  Justumus, président de l’association des Amis d’André Daguin,  qui s’est longuement impliqué  lui aussi au sein de la CCI , dans le développement économique du département ,notamment dans le domaine agro-alimentaire. Quant à Madame  la sous-préfète de Mirande, le magret «  inventé «  par André Daguin , ne semble n’avoir plus de secrets pour elle …..

P1090844 (Copier).JPG
La plaque est dévoilée
P1090843 (Copier).JPG
La famille et les personnalités
P1090837 (Copier).JPG
Une calèche aux fleurs des champs pour les invités
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles