Jean Laborde, les hommages se succèdent :le président Hollande..

Image3a.png

Le Président François Hollande

" J’ai eu la chance de connaître Jean Laborde à l’Assemblée nationale. Il était plein de bienveillance à l’égard de la nouvelle génération que je représentais. Il transmettait son expérience de parlementaire constamment réélu. Il évoquait le Gers et l’atout de la ruralité. Il savait les difficultés pour parvenir à l’union de la gauche mais il n’abandonnait jamais cette perspective car il avait fait le choix de s’engager au Parti Socialiste et de faire de ce parti une force pour gouverner le pays. Jean était aussi un humaniste attentif aux autres, curieux de tout et il incarnait une autorité faite de sagesse et de délicatesse. Lorsqu’il abandonna ses mandats pour les remettre en de bonnes mains, il veillait à être présent à Auch dans les réunions que j’animais comme premier secrétaire du PS. Il ne baissait pas les bras quand les temps étaient mauvais et il était lucide et toujours militant quand ils étaient meilleurs. Son départ après une vie si pleine et un dévouement si long reste pour nous tous un exemple. Attachons-nous à le suivre. "

Philippe Martin ministre , député , ancien président du Conseil Général du Gers.

" Jean Laborde aura consacré son siècle de vie à la justice sociale, à la Paix, à son département du Gers et à sa chère ville d’Auch. Notre reconnaissance est à la mesure de notre peine, immense. Mes pensées vont à Colette, et à ses enfants."

Yvon Montané ancien député, conseiller général 

Absent du département , Yvon Montané qui est entré en 1976 au conseil général quand Jean Laborde élu depuis 1973 est devenu président de l’assemblée départementale. Il nous a confié que c’était un très bon président . « Au point de vue formation 6 ans avec  lui ce n’était pas rien , d’autant plus qu’il ne donnait jamais l’impression de te donner une leçon. Il le faisait passer d’une façon extraordinaire , avec lui c’était simple, c’était rigoureux, c’était efficace.  Je le compare à "mentor" le précepteur de Télémaque, fils d'Ulysse. Il nous conseillait ,il nous disait ce qu’il fallait faire et surtout ce qu’il ne fallait pas faire. »

Il nous aussi confié une anecdote qui reflète bien le personnage : « à son initiative il nous a accompagné moi et Claude Desbons, le premier jour de notre arrivée à l’Assemblée Nationale  en 1997 alors qu’il n’y était pas revenu depuis 5 ans. Tout cela pour nous monter les lieux, les pièges à éviter et nous prodiguer de nombreux conseils. » et de conclure par «  un grand humaniste exemplaire »

Gisèle Biemouret députée du Gers

J’avais beaucoup d’admiration pour Jean Laborde une personnalité hors du commun et j’ai eu de la chance de le connaître. Il fut un exemple pour nous tous adhérents du Parti Socialiste un exemple par son courage son écoute et sa lucidité. J’ai beaucoup de peine et j’assure sa famille de mes sincères condoléance

Jean-René Cazeneuve député du Gers

C’est avec émotion que j’ai appris le décès de Jean Laborde, grand résistant, ancien maire d’Auch et ancien député du Gers. Homme public pendant plus de vingt ans, son engagement au service des gersoises et des gersois a été exemplaire. Je garde un souvenir ému de tous nos échanges. Il m’a marqué par sa grande lucidité sur les enjeux de notre société et du monde, par son sens de l’écoute, et par son immense culture. J’ai toujours beaucoup apprécié les conseils qu’il me donnait avec gentillesse et bienveillance sur la manière d’exercer le mandat de député. Mes pensées vont à son épouse et ses enfants.

Céline Salles, présidente du Département du Gers

Hommage à Jean Laborde, ancien président du Conseil Général, et élu sur le canton Auch Sud-Est

Le Département du Gers rend hommage à Jean Laborde, ancien Président du Conseil Général de 1976 à 1982 et élu du canton Auch Sud-Est de 1973 à 1988. Jean Laborde était également Député du Gers de 1973 à 1993 et Maire d’Auch durant 18 ans.

« Jean Laborde aura consacré sa vie à la justice sociale, avec un engagement politique sans faille au service des gersoises et des gersois, Un homme simple, à l’écoute et bienveillant, la Présidence du Département aura été l’un de ses plus beaux mandats. J’adresse au nom du Département mes condoléances à sa famille et ses proches ».

à suivre...

témoignages 3:  

Edgard Castéra président de l'ANACR32, Dr. jur. Ivo Holzinger ancien maire de Memmingen

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles