Les Conseillers Régionaux gersois ont présenté les projets essentiels pour 2022

P1750408.JPG

Les quatre mousquetaires n’étaient que trois ce mercredi 19 janvier à la « Maison de ma Région » d’Auch. Les Conseillers Régionaux, David Taupiac, Séverine Carchon et Eric Cadoré recevaient la presse locale pour souhaiter les vœux de la Région et  d’aborder les grands projets essentiels pour 2022.

Le pacte vert  une priorité

« Le budget régional 2022 s’élève à 3,75 milliard d’euros dont 2,2 milliards pour le pacte vert. Ce sont 122 millions d’€ qui sont affectés à la santé, 398 millions d’€ à l’éducation, lycées et jeunesse, 900 millions d’€ pour les transports et infrastructures, 544 millions d’€ pour l’économie, emploi et formation professionnelle et 138 millions d’€ pour le plan nature », dévoile David Taupiac. Lequel met en relief l’engagement de la Région sur la ligne grande vitesse (LGV) Bordeaux - Toulouse et la liaison SNCF Auch à Agen, sur la transition énergétique (hydrogène, éolien flottant, photovoltaïque sur des sites dégradés, méthanisation…), la santé avec la création de l’Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) à Auch, un projet de 8 millions d’€ avec une participation d’environ de 2 millions d’€. Mais aussi David Taupiac souligne que dans le volet économique ce sont 400 millions d’€ engagés par la Région pour la réindustrialisation des territoires au service des entreprises et des emplois.

La filière vélo à l’Isle-Jourdain

D’ailleurs sur ce dernier point, Séverine Carchon, affirme que « la Région Occitanie a une volonté politique forte de soutien et de développement des mobilités douces au travers de la filière vélo à l’exemple de la SAS Vélo Factory qui bénéficie du fonds souverain de 150 millions d’euros pour assembler tout types de vélos ».  Un projet qui sera opérationnel au second semestre 2022 avec l’assemblage de 7 500 vélos et 10 emplois, puis 15 000 vélos et 20 emplois et enfin 30 000 vélos et plus de 50 emplois.

Séverine Carchon met aussi en évidence l’accompagnement des acteurs culturels en lien pour les années à venir avec la jeunesse, ce sera un axe majeur au-delà des seuls arts du cirque en incluant aussi les domaines de la musique, de la danse, du théâtre et des autres formes d’art vivant. Pour le Gers le soutien de la Région pour CIRCa s’est élevé à 255 000 € en 2021.

Transition environnementale

Quant à la souveraineté et transition environnementales, il s’agit de concilier économie, écologie et développement local. Eric Cadoré rappellera que la Région est signataire de l’OPAH de la communauté d’agglo du Grand Auch Cœur de Gascogne qui a permis le financement de la rénovation énergétique de l’Hôtel de Ville d’Auch, de l’école publique Rouget de Lisle, du complexe Ernest Vill, des écoles maternelles Georges Coulonges et Arago pour un montant de 450 000 €.

Eric Cadoré souligne ensuite que la Région, premier territoire bio de France, accompagne « la transition de l’agriculture régionale vers un modèle plus respectueux de l’environnement, plus juste pour les producteurs et garante d’une alimentation de qualité pour les habitants ».

Maison commune pour les professionnels du monde viticole

Le Conseiller Régional en profitera pour évoquer « La maison du vignoble Gascogne-Armagnac » à Eauze, une maison commune à tous les professionnels du monde viticole qui a pour vocation de regrouper toutes les filières viticoles (Floc, Armagnac, côtes de Gascogne…) dans le même site (œnotourisme, dégustation, projection de film…). Il s’agit d’un projet de 2 121 562 € financé à hauteur de 424 212 € par la Région.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles