Domaine de Herrebouc une belle découverte à faire

carole joubin.JPG

un vignoble plein de vie

Carole Joubin, aquarelliste, s’installe à Herrebouc avec sa toute nouvelle série de peintures, les 3 M. Nous vous invitons à les découvrir dimanche 19/12 de 15h à 19h, avec un brin de jazz, la poésie de Maryse et quelques gourmandises !

L’exposition sera visible jusqu’à début avril.

Carole Joubin est née et vit dans le Gers. Elle est peintre depuis une trentaine d’années.
Les sujets de ses peintures à l’aquarelle, expriment la nostalgie et la douceur de vivre. Elle puise son inspiration dans son environnement, où la nature et les traces du passé se côtoient. Elle représente des objets fabriqués jadis, avec un savoir faire aujourd’hui presque  perdu. Cela met en exergue les fragilités et les supercheries du monde actuel. Les fleurs fanées cohabitent avec les vieilles pierres abimées et les métaux rouillés.
Ses natures mortes, empreintes de mélancolie, restent pourtant très colorées  et vibrantes, comme un sursaut d’espoir dans une contrée encore préservée de la folie contemporaine.
Carole Joubin organise et anime des ateliers.

Toute nouvelle série d’Aquarelles, les 3M.

Dix ans auparavant, elle avait déjà exposé à Herrebouc, transformant pour la toute première fois les chais du domaine en espace d’exposition artistique, initiant ainsi une série de très belles expositions à venir.
Les 3M a pour nous, habitants de Herrebouc, une saveur très particulière, puisque derrière ces trois bien mystérieuses initiales se cachent les prénoms de personnes et d’histoires qui ici nous sont chères. Et que l’artiste a choisi de nous laisser entrevoir au travers de ses oeuvres aussi sensibles que techniquement maîtrisées.
Maryse Theulé accompagne les aquarelles de Carole de ses poèmes inédits ; le fruit cette collaboration a donné naissance à un recueil qui sera présenté lors de l’exposition, que Maryse décrit de quelques vers improvisés :

« Un bonheur d’aquarelles et voilà que revivent quelques objets sans âge. Ils étaient endormis dans les recoins empoussiérés d’une ferme de Gascogne.
Réveillés, sous le regard de la peintre, ils ravivent la mémoire et offrent au cœur la saveur discrète de la nostalgie et la fraîcheur bienfaisante d’un sourire. »

Pass sanitaire et respect des gestes barrières

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles