Modification de l'éclairage urbain : économies et respect de l'environnement

Capture d’écran 2021-10-19 000205.jpg

Vous avez sans doute pu remarquer ces derniers temps les agents techniques de la ville dans une nacelle occupés à changer l'éclairage public.

En effet, d'ici la fin de l'année, tous les points lumineux de la ville seront équipés de têtes d'éclairage LED.

Cela représente un véritable intérêt environnemental et économique pour la commune.

Comme l'explique Madame le maire, Barbara Neto, "la mairie de Vic s’est fixée des objectifs en terme de transition écologique et c'est en additionnant des petites actions que  l'on va s'orienter vers un Vic durable."

Une action d'autant plus intéressante que ne reste à charge de la commune que l'installation du matériel.

En effet, cette opération est réalisée via la valorisation des CEE (certificats d’économie d’énergie) qui permet la prise en charge de  toutes les têtes d’éclairage led, soit 30 000 euros d’équipement.

La ville comporte plus de 700 points lumineux. 10 à 15 par jour étant changés, sous 3 mois, la totalité des points lumineux de Vic devrait être modifiée.

En plus de l'intérêt environnemental et économique, la perception de la lumière sera modifiée et Vic semblera mieux éclairé.

La phase suivante de cette action municipale sur l’éclairage public sera  la question de l'extinction de la lumière pendant la nuit qui va être étudiée d'un point de vue technique et en concertation avec la population

" L’idée serait que seul le coeur de ville soit éclairé et que tout le reste soit éteint de minuit à 6 h en semaine, de 2 h à 6 h le week-end.

Les horaires sont  à adapter à la population, nous dit Barbara Neto.

Nous allons en discuter avec la population par le biais de réunions publiques et à travers le conseil citoyen qui va être prochainement mis en place.

En effet, de nombreux clichés existent à ce sujet comme l'idée que les incivilités risquent d'augmenter.

La gendarmerie explique que c'est une idée fausse car une ville dans le noir est plus facile à surveiller : pour commettre une infraction, il faut s’éclairer, ce qui est plus facile à repérer!

Il faudra aussi composer avec la réalité technique du réseau.

Une phase expérimentale dans les quartiers sera réalisée.

L'extinction des lumières la nuit est un gain  supplémentaire d'un point de vue à la fois  économique et  environnemental en terme de biodiversité.

Il existe un véritable enjeu environnemental  à réorganiser des trames noires pour les insectes, les oiseaux."

Toujours dans cette recherche d'économie d'énergie et de transition écologique, Barbara Neto précise que durant le mandat le réseau d’éclairage public ne sera pas étendu sauf pour terminer certains maillages en partie urbaine.

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles