Cédric O : «Nous sommes à l’orée d’un nouveau monde».

Le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique a souligné l'importance de l'égalité face au numérique des ruraux et des citadins

La deuxième partie de la visite du secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique, Cédric O, s’est conclue dans l’après-midi du 1er octobre sur la commune de Castéra-Verduzan. Mais avant de rejoindre le cœur du village, le ministre fera une halte dans la campagne sur la D158 où Gers Numérique déployait des câbles de fibre optique. L’occasion pour les différentes personnalités de découvrir la réalité d’un chantier. Romain Gabrielli, directeur de Gers Numérique, pour l’essentiel en développera le mode opératoire.

Après cette pause d’une demi-heure, le maire de Castéra-Verduzan, Claude Nef, a reçu Cédric O sur le parvis de la mairie où l’attendait aussi quatre conseillers numériques. Lesquels se déplacent dans les petites communes afin de leur apporter un accompagnement gratuit dans leurs démarches en ligne (administratifs, paiements, utilisation d’applications…). « Ils sont à disposition des élus, des associations et des citoyens, les conseillers numériques travaillent aussi en partenariat avec Gers Solidaire et la MDPH », précisera Philippe Martin, président du Conseil Départemental.

Puis après avoir écouté les conseillers numériques, le ministre fit une synthèse sur les actions menées dans le cadre du « New deal mobile ». Il prôna l’égalité pour tous à l’accès au numérique avec notamment la fin des zones blanches avec pour le Gers la mise en place de quatre pylônes 4G pour 2021 et de 26 dans les deux prochaines années. Quant aux nuisances notamment liées aux ondes, Cédric O réfute tout argument en affirmant que le monde rural est demandeur car voulant avoir les mêmes possibilités que les citadins. Et de souligner que « le numérique est indispensable et vital, il permet de revitaliser le territoire ».

Philippe Martin abonde dans ce sens : «Le numérique est la clé de voute d’une ruralité ambitieuse, qui démontrera qu’il n’y a pas que les grandes agglomérations urbaines qui soient des territoires intelligents. Cette priorité donnée très tôt dans le Gers au numérique est une des décisions dont je suis le plus fier ».

Pour sa part le député Jean-René Cazeneuve souligne que «  Le plan de relance a permis de donner un coup d’accélérateur ciblé dans les territoires ruraux pour réduire la fracture numérique grâce au recrutement de conseillers numériques chargés de venir en aide et d’apporter une expertise aux petites communes, aux particuliers et aux entreprises. France Relance se déploie également au travers au Fond de transformation numérique des collectivités territoriales ou encore du Fonds de soutien à la numérisation des TPE qui a déjà permis l’accompagnement de 560 TPE gersoises ».

Le Conseil Départemental rappelle :
C’est en 2012 que le Département du Gers adopte le 1er schéma départemental d’aménagement numérique de tout le sud-ouest. Un schéma qui sera porté par le Syndicat Mixte Gers Numérique, créé dès l’année suivante. Alors qu’en raison de son habitat dispersé il avait le plus bas débit de France, le Gers décide de se fixer deux objectifs ambitieux  avec 100% de Gersois éligibles à un très haut débit (supérieur à 8 Mégabits par seconde) dès 2017 grâce à plusieurs technologies et 2 Gersois sur 3 éligibles à la fibre fin 2021.
Non seulement ces objectifs auront été atteints avec 3 années d’avance sur l’objectif national mais, dès 2016, le Département du Gers deviendra le 1er département d’Occitanie à entamer le chantier du déploiement d’un réseau fibre jusqu’à l’abonné. Aujourd’hui, ce sont près de 60% des gersoises et des gersois qui sont éligibles à la fibre. Ils seront 100% en 2025.
Ce chantier représente au total 287Millions d’euros d’investissements, dont 34M€ engagés par le Conseil Départemental du Gers.
Depuis 2015, le projet 100% fibre est le plus important chantier de la collectivité départementale. L’anticipation de cette décision permettra d’atteindre cet objectif en moins de 10 ans.

 

 

 

Arrivée du ministre sur le chantier.
Les personnalités à l'écoute de Romain Gabrielli, directeur de Gers Numérique.
Les personnalités attentive au déroulement du chantier.
Les personnalités à l''écoute de Philippe Martin.
Le ministre Cédric O lors de son discours.
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles