Du spectacle pour tous sans pause

1633073195312 (002).jpg

L'Astrada lance la saison nouvelle

L’Astrada : Ouverture de la saison. Un week-end sans pauses.

Avec un programme aussi vaste que varié, sur Marciac et Plaisance-du-Gers, il y aura de la musique, mais aussi des ateliers de création graphique, du cirque, du théâtre de rue et des concerts improvisés !  Que le spectacle commence !...

 

A Plaisance, La Vaste Entreprise de Nicolas Heredia.

La saison culturelle 2021-2022 débutera à Plaisance-du-Gers, avec une déambulation audioguidée : « Visite de groupe ». Il s’agit d’une expérience atypique où le centre d’intérêt n’est plus une exposition ou la visite d’un site patrimonial sinon le propre groupe de visiteurs. La conception de ce voyage autoguidé sort de l’imagination de Nicolas Heredia :  « Les quelques fois où j’ai fait l’expérience de l’audioguide dans une exposition […], j’ai remarqué qu’au bout d’un certain temps, mon attention se détachait de l’objet de la visite pour dériver vers les gens qui m’entouraient : les autres visiteurs ». D’une durée d’une heure (prévoyez tout de même de venir 15 minutes à l’avance pour retirer votre équipement audio), cette « Visite de Groupe » se propose de « mettre en lumière un ordinaire rendu sensible ». Le groupe de visiteurs qui vous accompagnera sera sujet d’étude, objet de contemplation, de questionnements. Quatre représentations seront données : le samedi 2 à 11h00 et 15h00 ; le dimanche 3 aux mêmes horaires. Au croisement des arts vivants, visuels ou performatifs, chaque représentation est unique et spécifique, une perpétuelle création. Départ place des Arènes.

A Marciac, Le PasQueBeau : ateliers de Création visuelle.

Vous aurez certainement déjà vu les affiches annonçant la saison culturelle 2021-2022 de l’Astrada : « 10 ans, et toutes ses dents ». Sur fond rose fluo, on ne peut pas les manquer. Tout comme les flyers, les bâches, les vidéos sur internet, la communication de l’Astrada passe depuis quelques saisons par une nouvelle charte graphique. Celle-ci a été commanditée à l’atelier de création visuelle « Le PasQueBeau ». A sa tête, Valérie Voyer. Avec Marion Chabaud, elle est le vecteur de la communication évènementielle de la salle de spectacles, le lien entre les organisateurs et le public.

Le design graphique vous tente ? Venez naviguer dans cet univers de visuels noirs, blancs et fluos qui composent les affiches et flyers des 10 ans de l’Astrada. Retrouvez votre âme d’artiste en créant des éléments qui viendront habiller la vitrine de la salle de spectacles de Marciac. Ces ateliers hauts en couleurs sont animés par Valérie Voyer. Ils sont gratuits sur réservation. De 14h30 à 15h30 : « Matières à design ». De 16h00 à 18h00 : « En chantier ! ». Samedi soir, l’Astrada aura changé de visage après votre passage par ces ateliers participatifs : la large baie vitrée de l’entrée aura été retapissé par une œuvre collective célébrant les 10 ans de ce bâtiment emblématique de la bastide.

A Marciac, éco-manège musical et concerts de rue improvisés.

Le Petit Clapotis du Grand Large est un éco-manège à pédales qui fonctionne sans électricité. C’est un engin étonnant qui ne manquera pas d’attirer les enfants. Les parents ne seront pas de simples spectateurs puisqu’il leur reviendra de faire tourner ce manège en pédalant. Accompagnés d’un air de musique au sons d’un accordéon et de légères percussions, ils seront la force motrice de l’attraction pour le plus grand bonheur des enfants.

A l’improviste ! Des rencontres musicales impromptues surprendront les badauds dans les rues de Marciac. Samedi après-midi, de la Place de l’Hôtel de Ville à la Chapelle Notre Dame de la Croix, le village sera animé.

Ici et là, aux quatre coins du village, le violoniste Mario Forte jouera dans les endroits les plus inattendus des improvisations aux accents jazz. Ceux qui iront faire un tour jusqu’à la chapelle Notre Dame pourront assister à un concert de Sophie Bernado (chant, basson). Elle sera  accompagnée par Tchéka, « révélation de la musique cap-verdienne de ces dernières années ». Sur la place centrale, nous retrouverons Hugues Mayot et Thibaud Soulas, pour un autre concert au saxo et à la contrebasse.

A Jû-Belloc, CircAdour : « Appuie-toi sur moi », une étrange rencontre.

Sous chapiteau à ciel ouvert, ce spectacle était initialement prévu aux Arènes de Plaisance, dimanche après-midi à 16h00. Il sera finalement représenté à Ju-Belloc, en raison des prévisions météorologiques de ce week-end. Avec Virginie Le Flaouter et Vincent Maillot de la Compagnie réunionnaise « Cirquons Flex », ce conte circassien mettra en scène deux acrobates sur une piste octogonale avec au centre un mât chinois. Autour de la piste les spectateurs découvriront l’intimité des protagonistes qui se livreront à cœur ouvert. Le mât, qui donne une dimension verticale aux jeux des artistes, a un point d’accroche rotatif à son sommet. Cela permet de faire tourner l’agrès aérien qui exacerbe l’actuation au plus près des spectateurs, leur donnant la sensation d’être aspirés dans les mouvements du duo et du décor. La mise en scène de Gilles Cailleau est renforcée par l’univers musical de Sébastien Huaulmé et Vincent Maillot et la mise en lumière de Christophe Bruyas. « Appuie-toi sur moi », un voyage sensoriel soutenu par l’Office National de Diffusion Artistique.

A Marciac, à 20h30 : Soirée chants polyphoniques occitans. Cants polifonics a dançar : « Puput ».

Oiseau au vol saccadé et bondissant, la huppe fasciée arbore un long bec gracile légèrement arqué, une huppe érectile et un dos arlequin. Il a inspiré les deux musiciennes de Cocanha, qui ont choisit son nom occitan – Puput- pour nommer leur dernier album. Lila Fraysse et Caroline Dufau, ensemble sur la scène depuis 10 ans, ont fait le choix de l’occitan. De leurs voix singulières, elles chantent le répertoire traditionnel occitan, qu’elles défendent de toute leur énergie…

Réservations: billetterie@lastrada-marciac.fr - 

L’Astrada Marciac : 53, chemin de ronde, 32230 Marciac – Tel : 09 64 47 32 29.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles