Vespérales 2021 : cette fois, l'orgue est associé à la voix d'un chanteur lyrique

Vesperales 10 aout 2R6A7882.jpg

L'organiste Emmanuel Pélaprat joue pour accompagner L'Oiseleur des Longchamps,

Des concerts toujours mémorables

Chaque Vespérale, à l'initative de l'association "Les Amis de l'Orgue de Condom", propose un registre différent aux mélomanes qui se pressent dans la cathédrale de Condom.

Cette fois, l'orgue est associé à la voix d'un baryton. Deux artistes qui se vouent à la musique, Emmanuel Pélaprat, un organiste qu'on n'a plus vraiment besoin de présenter, et l'artiste lyrique, Jacques-François Loiseleur des Longchamps.

L'organiste à gauche et le chanteur lyrique à sa droite.

L'organiste : Emmanuel Pélaprat.

Mais, toutefois, pour ceux qui le découvriraient pour la première fois, Emmanuel Pélaprat. Celui-ci est un personnage à part dans le paysage musical français : un interprète aux multiples facettes mais aussi un chercheur. Insatiable de musique, il est toujours à la recherche de nouvelles découvertes et, pour ce faire, il a intégré la filière universitaire. Professeur à l'Université de Bordeaux-Montaigne, il est titulaire du grand orgue de Notre-Dame-du-Taur, à Toulouse. Autre passion complémentaire, l'harmonium d'art. Il vient d'être récemment nommé expert en patrimoine instrumental par le ministère de la culture.

Au programme de la soirée, entre autres, des airs des compositeurs de l'époque romantique auxquels il voue une grande admiration.

L'artiste lyrique : Jacques-François Loiseleur des Longchamps

Artiste inclassable, tour à tour mannequin, haute-contre, écuyer, photographe, c'est son talent de baryton que les spectateurs auront découvert lors de cette vespérale du mardi 10 août.

Avec un pseudonyme très voisin de son patronyme d'origine, L'Oiseleur des Longchamps est le directeur artistique de la Compagnie de l'Oiseleur. Il a commencé la musique en étudiant la guitare, puis la flûte traversière et enfin le chant. Au début de sa carrière, il a donné dans un registre d'alto masculin pendant huit ans environ. Ensuite, il a évolué vers un registre de baryton qui lui a permis de reprendre des rôles mozartiens comme Don Giovanni ou Papageno, personnage de la Flûte enchantée qu'il ne pouvait pas manquer d'interpréter... Il s’intéresse aussi depuis toujours à la mise en scène et a réalisé des court-métrages de spectacles musicaux.

Jacques-François Loiseleur des Longchamps : artiste inclassable, tour à tour mannequin, haute-contre, écuyer, photographe et surtout lors de sa performance du jour, à Condom, baryton.

Avec un pseudonyme très voisin de son patronyme d'origine, L'Oiseleur des Longchamps est le directeur artistique de la Compagnie de l'Oiseleur. Il a commencé la musique en étudiant la guitare, puis la flûte traversière et enfin le chant. Au début de sa carrière, il a donné dans un registre d'alto masculin pendant huit ans environ. Ensuite il a évolué vers un registre de baryton qui lui a permis de reprendre des rôles mozartiens comme Don Giovanni ou Papageno, l'oiseleur de la Flûte enchantée.

Encore une occasion, cet été, d'admirer la magnificence de la cathédrale de Condom lors de la dernière Vespérale de cette éditon 2021, demain, mardi 17 août, toujours à 18 h.

Cette programmation permettra de retrouver une nouvelle fois Christophe Bouhier. L'orgue sera accompagné par la flûte d'Angélique Lézin.

Pour cette dernière estivale, ils seront soutenus par "Les Amis de l'Orgue".

Gratuit - sans réservation - Pass sanitaire avec la recommandation désormais habituelle : prévoir d'être sur place avant l'heure en raison des contrôles imposés à l'entrée.

Informations et renseignements : 06 85 69 37 71 

Par mail : lesamisdelorguecondom@orange.fr

Photos Marc Le Saux

Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles