Budget 2021 : Les taux d'impositions restent inchangés

Place de la mairie 1.JPG

C’est sous la présidence de Marie-Thérèse Broca-Lannaud, maire, que s’est tenue le 14 avril en soirée la réunion du Conseil Municipal. Les 13 délibérations à l’ordre du jour ont été adoptées à l’unanimité.

La séance est ouverte avec le vote des taux communaux des taxes locales directes afin de pouvoir par la suite voter le budget primitif. Après la lecture de l’état des services fiscaux mentionnant notamment les bases d’imposition, les taux de l’année précédente et le montant du produit attendu à taux constant, soit : taxe foncière (bâti) : 60.17 % pour un produit de 564 334 € et taxe foncière non bâti : 114.58 % pour un produit de 86 393 €. Ces taux resteront identiques pour 2021.

Quant au budget primitif 2021 et après la lecture des différents articles, les Conseillers municipaux valident les propositions faites par la Commission des finances avec un budget de fonctionnement qui s’équilibre à 1 716 748 € et un budget d’investissement qui s’équilibre à 3 642 143 €.

Le montant des subventions aux 31 associations s’élève à 57 692 € alors que le comité des fêtes d’Ampeils et le comité de jumelage de Rixheim qui n’ont pas eu d’activités en raison du Covid n’ont pas sollicité la municipalité.

En ce qui concerne le coût d’un enfant scolarisé à Valence et habitant dans une autre commune et après étude des charges de l’école primaire et de l’école maternelle, il s’avère que le coût moyen est de 850 € par enfant pour 2021. Après une année de fonctionnement dans la nouvelle école maternelle, ce coût sera révisé, sachant que certains maires souhaitent payer le prix réel de fonctionnement par école.

Ce sont cinq logements conventionnés (3 T2, 1 T3, 1 T4) qui ont été réhabilités dans le cadre des travaux pour la future école maternelle, ils seront mis en location à compter du 1er mai.

L’ancien local de la perception sera loué à deux personnes qui comptent y ouvrir un commerce d’épicerie fine et crèmerie.

Toujours côté commerce, Marie-Thérèse Broca-Lannaud dévoile que deux personnes lui ont présenté leur concept « Le Marché des Epicuriens ». Il s’agit d’animer un marché avec huit stands regroupant une gamme complète d’exposants (essentiellement alimentaire), fruits et légumes, pâtisserie, fromage, poulet, canard, porc gascon, charcuterie, viande, épicerie fine, ail noir, vins... Ce marché pourrait s’installer à partir du mois de mai, une fois par semaine sur la place, le jeudi soir de 17 h à 19 h et lorsque le couvre-feu sera levé de 17 h à 20 h

Enfin, le maire dévoile qu’à compter du 1er janvier 2022, un second médecin s’installera à la maison de santé.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles