allo docteurs ?

Image1 (3).png

Centre départemental de Santé, 15 premières communes et 4 EPCI candidates pour son implantation

Le constat

Dans le Gers on comptabilise moins de 3 médecins pour 1000 habitants dont plus de la moitié seront à la retraite d'ici 5 ans. Le nombre de médecins a diminué en 10 ans passant de 208 médecins généralistes en 2010 à 167 aujourd'hui. La baisse des spécialistes est-elle de plus de 16% sur cette même période.

Le problème de la désertification médicale est devenu un sujet prioritaire

C'est pour cela qu'en 2015, deux dispositifs d'accompagnement de jeunes médecins « Dites32 » et «Dites 32 à 2 » ont facilité l'installation de plus de 20 médecins. Le Département a également participé financièrement à la construction de 10 maisons de santé maillant tout le territoire.

Nouvelle étape la création d’un centre départemental de santé

Ce projet a pour vocation de salarier des médecins généralistes et spécialistes qui consulteront dans des centres territoriaux de santé, où le manque de médecins devient un handicap pour les citoyens. Les implantations de ces Centres territoriaux seront choisies en collaboration avec les collectivités territoriales, les associations d'élus et les professionnels des territoires concernés, l'Ordre des Médecins du Gers, la CPAM 32 et l'ARS Occitanie.

Pour les patients rien ne changera, sauf le fait d'avoir un médecin.

Ces médecins seront salariés par le Conseil Départemental et soumis aux mêmes barèmes de remboursement de la sécurité sociale que les médecins libéraux. Cette politique volontariste ne devra pas fragiliser la médecine libérale, mais au contraire la soulager. Les médecins salariés du Département ne viendront pas en remplacement mais en complément des médecins libéraux. Ils participeront à ce titre au système de garde mis en place dans le département. D'ores et déjà, le Centre Départemental de Santé suscite l'intérêt des maires du Gers.

Cette semaine, Philippe Martin, Charlotte Boué et Jérôme Samalens (conseillers départementaux chargés du dossier) ont dialogué en visioconférence avec les 15 premières communes et les 4 premières EPCI candidates pour accueillir un centre de santé dans leur commune. L'occasion de leur présenter le projet de Centre Départemental de Santé du Gers.

les participants de la visioconférence

Nicolas Meliet | Maire de Lagraulet-du-Gers • Xavier Ballenghien | Président de la Communauté de la Lomagne Gersoise • Eric Truffi | Maire de Simorre • Patrick Bet | Maire de Tournecoupe • Eric Balducci | Maire de Saramon • Roger Breil | Maire de Masseube • Christophe Randé | Maire de Estang • Ronny Guardia-Mazzoleni | Maire de Fleurance • Barbara Neto | Présidente de la Com Communauté d’Artagnan en Fezensac • Céline Salles | Présidente de la Communauté Astarac Arros  • Mathieu Moura | Maire Villecomtal sur Arros  • Raymonde Barthe | Maire de Beaucaire • Thierry Cambournac | Maire de La Romieu • Patrick Fitan | Maire de Plaisance du Gers • Cédric Berdoulet | Maire de Barcelonne-Du-Gers • Chantal Dubédat | Maire de Pergain Taillac • Didier Dupront | Maire de Gondrin • Noël Planquart | Maire de Gaujan

Objectif 2021

Après études des différentes étapes et un diagnostic à réaliser sur tout le territoire, le recrutement des premiers médecins salariés débutera avant la fin de l'année 2021(10 docteurs en 2022).

  relire l'article du 27 février "conseil départemental : la fin du désert médical ?  

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles