Le printemps des compagnies en résidence à CIRCa

bandeau-haut-newsletter-mars-21.jpg

 

Malgré un contexte sanitaire toujours aussi incertain et compliqué qui a à ce jour entraîné l'annulation des spectacles, à CIRCa c'est une fourmilière en perpétuelle activité , puisque deux à trois compagnies peuvent être accueillies en simultané explique Laure Baqué secrétaire générale de la structure.

Les artistes et leurs compagnons créent, préparent , fignolent inlassablement leur production à venir dans un ambiance familiale ( même les bébés sont présents), joyeuse,  pleine de vie...
 
Aujourd'hui se sont deux compagnies qui résident à CIRCa, la compagnie Basinga et   La Compagnie auxquelles s'ajoutent les élèves de l'école Condorcet d'Auch participants à " La Classe au CIRC", l'agitation est dans tous les coins !
 
La compagnie Basinga, spécialisée dans l'art du funambule, en résidence jusqu'à fin mars, envisage un compagnonnage pour une durée de 3 ans afin d'étudier divers  nouveaux projets ( enseignement, formation, rencontres...) dispensés sur toute la France .
Tatiana, leur talentueuse funambule- souvenez vous de la traversée du Gers sur un fil en 2019 - après une pause maternité de quelques mois  réapprend  -dit elle- le métier  auquel s'ajoute depuis 6 mois celui de maman de Cassandre.
Au programme : un fil sonorisé producteur de musique, des spectacles qui incluront tous les ingrédients, l'implication de tous les corps de métier, la mise en valeur des structures .

A l'heure actuelle, la production et la fixation de date d'un spectacle restent difficiles .

C'est sous un chapiteau  circulaire tout neuf  de 411 places, imaginé par la troupe que La Compagnie met au point son prochain spectacle dont la sortie est prévue le 20 juin 2021.
Durant 3 semaines les 7 artistes, qui se sont connus à  l'école de cirque de Montréal, exercent leurs acrobaties avec brio à la bascule coréenne, au mât chinois, Fiat Panda, vélomoteur et divers agrès pour une nouvelle création.
 Zachary Arnaud, l'un des compagnons , retrouve ses  origines à Auch, c'est un ancien élève du PopCircus , avec passion il décrit le futur spectacle dans lequel ,en plus des prouesses techniques, le jeu des acteurs, leurs émotions vont être omniprésents .
Leurs représentations seront données dans toute la France et aussi en pays étrangers en version sans parole.

Photo Guillaume Guibert

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles