Menu

La surprise du piéton

P1680210.JPG

Quid de la disparition des marronniers

C’est au cours de sa promenade du samedi matin juste avant d’aller faire son marché que le piéton a été surpris par la disparition des marronniers sur la place Jean David. Quid de savoir pourquoi ? La réponse en y regardant de plus près a été quasi immédiate avec la découverte de deux affiches apposées sur les vitres de la Maison de Gascogne. Sur lesquelles nous pouvons lire : « Les marronniers de la place sont devenus fragiles et donc dangereux. Pour des raisons de sécurité la ville d’Auch a procédé à leur abattage en urgence. Ils seront remplacé début mars par des ormes de Sibérie, adaptés aux conditions du site ».

Quand il y a du soleil…

Prolongeant sa promenade vers la haute-ville, le piéton quittant la rue Gambetta encore à l’ombre, a trouvé un chaleureux soleil qui inondait la rue de la République et le parvis de la cathédrale. Quelque centaines d’auscitains en ont profité pour se rencontrer et « faire causette », il y fort longtemps que cela n’était pas arrivé.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles