Menu

Le CDEN a rendu son verdict pour la rentrée scolaire 2021-2022

P1680051.JPG

Dix classes seront fermées, cinq autres seront ouvertes et cinq postes d'enseignants remplaçants seront pourvus

Rendez-vous était donné place de la République ce vendredi 19 février en début d’après-midi aux enseignants, parents d’élèves, aux organisations syndicales et élus* pour manifester contre la nouvelle carte scolaire. Après le rappel de la situation par Betty Jean dit Tessier (FSU) dont particulièrement la fermeture de 10 classes dans le primaire, ce sont une cinquantaine de manifestants qui ont pris la direction du lycée Pardailhan non sans avoir fait auparavant une halte devant l’inspection académique.

Car c’est au lycée Pardailhan que se tenait le Conseil Départemental de l’éducation nationale (CDEN) lequel était co-présidé par le préfet du Gers, Xavier Brunetière, et le président du Conseil Départemental représenté par Philippe Dupouy. Cette fois-ci à contrario d’un premier CDEN qui fut suspendu le 11 février suite au boycott des élus et syndicats, il n’y aura pas d’échappatoire possible face aux propositions du DASEN, Farid Djemmal.  

C’est en fin de soirée que sera donné le compte rendu du CDEN qui se traduit par :

La fermeture de 10 classes dont en maternelle à Cazaubon, Jégun et Ségoufielle ; en élémentaire à Pessan, Fleurance, Mauvezin, Montaut-les Créneaux, Montestruc, et Ordan-Larroque ; et 1 poste de décharge direction.
L’ouverture de 5 postes d’enseignants remplaçants, 1 école élémentaire et une autre pour spécialisé à Auch Jean-Jaurès, 1 classe élémentaire à Cazaubon, 1 classe élémentaire à Eauze pour les primo-arrivants et 1 poste détaché pour enfants handicapés.

Ils ont dit :

Les Conseillers Départementaux : « La carte scolaire du Gers se traduira pour le 1er degré par un nouvel affaiblissement du service public de l’Education nationale dans notre département. Nous regrettons que la demande de moratoire éducatif […] n’ait pas été entendu ».

Betty Jean-dit-Tessier (FSU) : « Après ce CDEN nous devons continuer à nous battre pour obtenir des moyens indispensables dont les postes RASED, des postes pour la formation des enseignants ».

L’école du Garros à Auch : « Le DASEN a bien entendu l’historique  fait par les parents d’élèves de notre école Marie Sklodowska-Curie ce qui a permis d’éviter la fermeture d’une classe. Si aujourd’hui nous avons chanté dans le cortège c’était par solidarité pour les autres écoles ».

*Elus présents : Les maires de Mauvezin, Cazaubon, Sérempuy, Labrihe. Les Conseillers Départementaux : Charlette Boué, Yvette Ribes, Cathy Daste Leplus, Bernard Gendre, Philippe Dupouy.

P1680043.JPG
Betty Jean dit Tessier (FSU) s'exprime sur la fermeture des classes.
P1680058.JPG
Les manifestants devant l'inspection académique.
P1680063.JPG
Arrivée des manifestants au lycée Pardailhan.
P1680069.JPG
Une partie des manifestants attendent le compte rendu du CDEN.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles