Le village des brocs à Lectoure Balade entre nostalgie et passions

IMG_7150.jpeg

30 marchands, antiquaires et brocanteurs vous ouvrent leur porte toute l'année

C’est juste au bout de la rue Nationale, vous ne pouvez pas vous tromper.

Voilà près de 6 ans que cette idée à germer dans la tête de Didier Sere, de rassembler des antiquaires autour de la cour de l’ancien Château des Contes d’Armagnac. Belle idée en tout cas ! L’endroit est magique, la balade vaut le coup d’œil dans ce lieu unique au monde. Une sorte de « marché aux puces » permanent dans un cadre idéal. Trente marchands, venus spécialement s’installer ici et venant d’un peu partout, forment ici ce bel ensemble de commerce pour tous les goûts, toutes les bourses ; que l’on recherche des vinyles, des clefs anciennes, de la vaisselle basque, des vieux outils, des pots à confire, un revolver de collection ou de la décoration de jardin. Bien entendu, ce n’est ni Paul Bert Serpette, ni l’Isle-sur-la-Sorgue, c’est Lectoure et ça veut tout dire : des marchandises bien sélectionnées, et des prix qui ne donnent pas envie de fuir. « C’est une politique indispensable si on veut attirer une clientèle, régulière ou occasionnelle. Ici faut pas forcément être riche pour se faire plaisir » nous confie Didier avec conviction. L’essentiel du projet, fut de proposer à la Mairie une activité perenne qui draine du monde ;du monde qui se balade, du monde qui visite, du monde qui consomme, bref : du monde qui apporte de la vie à la belle Lectoure ! 

D’ailleurs, en bavardant, Didier nous glisse que ce serait chouette de voir dans la cour un resto, un bar ou un café, un lieu de rencontre, pour se restaurer, se rafraîchir ou négocier l’affaire d’un très beau meuble acquis dans la Chapelle. La chapelle, c’est la petite cerise sur le gâteau, le coin précieux du lieu, avec sa hauteur sous dôme, ses vitraux et l’aménagement raffiné de la décoration.
Attention, il y a 6 ans, tout ceci n’était que ruines et abandons d’un château transformé en hôpital. Il a fallu retaper l’ensemble, le rendre viable, sécuriser les coins qui s’effondraient et que la mairie refasse entièrement la toiture pour donner un peu de lustre à ce vieux vaisseau de pierres. Quand on regarde on se dit qu’il y a encore des choses à faire, et que cet endroit est riche en potentiel. Suffit de pas grand’ chose pour imaginer ce que cela pourrait être…  si on avait les moyens.  En attendant de voir nos rêves se réaliser, il y tous ces rêves qu’on peut s’offrir, ces morceaux d’histoires, ces pièces de collection, et ca, c’est passionnant ! 

En quittant l’endroit je croise un collectionneur, le coffre de la voiture rempli de cartons, et les bras chargés ; un rapide coup d’œil et je vois de la vaisselle emballée dans du papier journal, seul dépasse un couvercle de soupière ; joli service ancien, Sèvre ou Giens, peut-être? En face, un couple transporte une vasque en fonte pour le jardin.

Moi, je suis reparti avec un joli dessin animalier. Chaque fois que je viens ici, la nostalgie me prend, des souvenirs d’enfance, le passé qui fait surface, des objets du quotidien de l’âge d’or des trente glorieuses. J’aime venir ici, j’aime y flâner, y chiner. Venez voir, vous serez séduits, et je parie que vous ne repartirez pas les mains vides.

Le village des brocs est aussi sur Facebook

A NOTER : Grand déballage les Samedi 27 et Dimanche 28 février de 8-18h  au Village des Brocs

download.jpg
Didier Sere. Président de l'Association
IMG_7140.jpeg
IMG_7147.jpeg
IMG_7141.jpeg
IMG_7143.jpeg
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles