Menu

Carchet City, célèbre village Western d’Aignan, va de succès en succès

0 Les cow-boys au saloon 1bis 310121.jpg

Un groupe de copains l’a créé et le développe constamment

Marc Garros, conseiller municipal d’Aignan, représente le maire à l’assemblée générale de Carchet City le dimanche 31 janvier 2021. Carchet City, c’est ce village de cow-boys de 1880 échappé d’un western, créé il y a 5 ans par Jean-François Vayrac, dit « Jeff » et ses copains. Et Marc Garros, littéralement médusé par ce qui a été réalisé, avoue : « Il y a 5 ans, je pensais que tu n’avais aucune chance de réussir ! À présent, j’admire l’ampleur de l’entreprise ! ».De fait, le village – en bois, comme il se doit - a poussé : outre le saloon, la cantina, le General Store, la prison et le local du shérif (Jeff en personne), il y a des chambres d’hôtes (12 couchages), bien entendu, sans électricité, mais avec lampes tempêtes ! Depuis l'année dernière, il y a maintenant une banque et il y aura cette année une église et un cimetière avec son pasteur et son corbillard à cheval. Pour cela, il faut trouver 4 000 euros auprès de bonnes volontés publiques et privées. Côté dépenses indispensables, l'accessibilité aux handicapés va encore nécessiter des sorties d'argent, "alors qu'il ne rentre rien", nous dit Jeff.

L'aide de la télévision

TF1 a largement contribué à la renommée de Carchet City : ses reporters sont venus plusieurs pour filmer les animations sur le site : attaque de la banque, bagarres entre « méchants » et « gentils » etc. Et, déjà en 2020, il devait y avoir des rodéos dans les arènes d’Aignan ! Mais la crise sanitaire a forcé à remettre ces animations à plus tard.

La dernière fois que TF1 est venue faire un reportage, il y a quelques semaines, ce sont 8 millions de téléviseurs qui ont capté l’émission le 14 novembre 2020. Et dès le soir et le lendemain de la diffusion, il y a eu plus de 4 000 appels téléphoniques pour réserver une des chambres d’hôtes…

En 2020, les journées du 4 juillet et du 1er août ont été de grands succès et il a fallu refuser du monde le 4 juillet, pour cause de covid-19 ! La cantinière est partie pour de raisons personnelles. Elle sera remplacée par un des nombreux postulants.

Une inspection administrative a constaté que, contrairement à de mauvaises informations, Carchet City n’était pas construit sur un terrain inondable et sa majesté l’Administration lui permet d’exister officiellement, moyennant la pose de quelques portes de sécurité.

Création de Carchet Ranch

Une association sœur, l’association Carchet Ranch vient d’être créée par « Dens’West » (Denis De Rorre) et Hélène Defer. Den’West, fan de cheval et de rodéo propose des randonnées à cheval à partir de Carchet City, tandis qu’Hélène, spécialiste de danse country, officie au saloon.

Le Bureau de Carchet City s’étoffe : Denis De Rorre est élu à l’unanimité vice-président et Cécile Grandillon, chargée de communication. Tandis que Jeff reste président et « Jackson » (Bernard Janeczek) trésorier.

On espère pouvoir bientôt retrouver ce village Western, ses animations et ses futurs rodéos.

N.B.- Sur la photo du haut de page: à droite Jeff et Den"West et un cow-boy.

3 Allocution de Marc GarrosAllocution de Marc Garros 1bis 310121.jpg
1 Denis de Rorre au piano 1bis 310121.jpg
Den's West au piano
4  cécile Grandillon  Jeff Vayrac Bernard Janeczek et Denis De Rorre 1bis 310121.jpg
Jeff lit son rapport moral entouré de Cécile Grandillon, Jackson et Den'West
5 L'église sera devant les barrières et le cimetière au-delà 1bis 310121.jpg
L'église sera bâtie devant les barrières et le cimetière au-delà
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles