Menu

Danemark, 17 millions de visons sacrifiés en raison de la mutation du Covid 19

VISON.JPG

Pour enrayer la propagation du COVID 19 et par mesure de précaution, le Danemark a pris la décision de sacrifier 15 à 17 millions de visons soit la totalité de son élevage. Car cet animal est soupçonné de transmettre à l’homme une version mutante du coronavirus, d’ailleurs ce sont selon le Danemark 12 personnes qui ont été déjà contaminées par ce qu’ils considèrent comme une mutation du Covid 19.

Lors d’une conférence de presse la première ministre du Danemark a précisé “Le virus muté via les visons peut créer le risque que le futur vaccin ne fonctionne pas comme il le doit (…) Il est nécessaire d’abattre tous les visons”. Cela reste cependant à démontrer selon la chercheuse Emma Hodcroft de l’université de Bâle en Suisse.

Quant à l’impact économique de l’abattage des 15 à 17 millions de visons celui-ci va s’avérer catastrophique puisque plus d’un millier de fermes danoises ont construit leurs fortunes sur cet élevage.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles