Menu

Octobre Rose: une randonnée sous le soleil

20201018_Octobre rose_0286J.jpg

Pour la bonne cause...

Les marcheurs(euses) n'étaient pas loin de 90 (sans compter les enfants) à s’élancer sous un soleil radieux pour la randonnée de 6 ou 9 km autour de La Romieu, organisée ce dimanche matin  par l’association Rose ‘tival. Et comme le soleil était de la partie, les premiers étaient de retour vers 11h30 pour partager le verre de l’amitié et attendre le tirage de la tombola avec, pour les heureux gagnants, des lots généreusement offerts par les commerçants du village et des alentours et la municipalité.

Joli succès pour une noble cause, puisque l’argent récolté servira à soutenir la recherche contre ce fléau mais également à sensibiliser à la campagne de dépistage. Car, aussi curieux que cela puisse paraître, et si on en croit les statistiques, la moitié seulement des femmes contactées par courrier prennent rendez-vous pour une mammographie. Alors, comment convaincre les réticentes ?

Peut être en précisant que c’est un examen rapide et simple à réaliser, et que contrairement à ce que peut en dire votre belle-sœur ou la collègue de bureau, ce n’est pas ou ce n’est plus un examen douloureux. Certes, la compression du sein, indispensable pour obtenir une image de qualité, n’est pas très agréable mais en aucun cas elle ne doit faire mal.

Avec les mammographes numériques de dernière génération, la compression est guidée électroniquement à la juste mesure.

Ensuite, c’est un examen sécurisé par une double, voire une triple lecture. C’est, en premier lieu, votre radiologue qui fera l’interprétation des images. Puis, dans un second temps, le même examen sera lu dans un centre départemental dédié par un second radiologue qui n’aura pas lu au préalable les conclusions du premier. Et si ils ne sont pas d’accord sur le diagnostic, un troisième radiologue expert tentera de trancher.

Pourquoi un tel protocole ? Parce que c’est un examen difficile à interpréter qui demande une certaine expérience, et que la collégialité de la lecture a fait ses preuves.

Et enfin, pour achever de vous convaincre, sachez que le but du dépistage est de diagnostiquer des cancers précoces à leurs tous débuts. Cela permet d’augmenter considérablement les chances de guérison et surtout d’éviter une chirurgie mutilante en pratiquant une ablation de la tumeur tout en gardant l’intégrité du sein.

Alors, promis ? La prochaine convocation, ne la jetez pas à la corbeille mais prenez votre téléphone et si c’est trop tard pour cette fois, demandez une ordonnance à votre médecin traitant.

20201018_Octobre rose_0283.JPG
Du rose partout !
20201018_Octobre rose_0287.JPG
Après l'effort, le réconfort !
20201018_Octobre rose_0286.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles