Menu

L’église de Croûte à Lasserrade restaurée par TMH

3 Cyrille Fourest tailleur de pierres 1bis 240920.jpg

Tailleur de pierre et charpentier font des merveilles

On est ébloui par le travail du tailleur de pierres Cyrille Fourest sur le pourtour de l'extérieur de  l’église Saint-Ausit de Croûte à Lasserrade. C’est une dentelle de belle pierre blanche dont les blessures sont réparées avec virtuosité : « Un travail de chirurgien », nous dit Jean-Marc Pujau, responsable de l’agence TMH de Riscle. Car il s’agit de multiples interventions ponctuelles.

Sur tout le pourtour de l’église, les parties de la frise de 3 rangs de billettes (1), qui étaient abîmées, ont été remplacées et les parties nouvelles, liées à la chaux aux parties restées en l’état. Sans que ce soit visible à l’œil nu. Il en est de même pour les sculptures des corbeaux et des gargouilles.

De plus, comme l’architecte l’a demandé, une patine sera posée sur les parties neuves de manière à apporter une finition parfaite. La pierre est du grès blanc d’Espagne, comme, apparemment, celle d’origine.

1re tranche de travaux

TMH, c’est cette entreprise sur laquelle on tombe régulièrement, vu que c’est souvent elle qui restaure les églises et d’autres monuments historiques.

Marc Peyres, charpentier de TMH, compagnon des Devoirs Unis du Tour de France, a aussi effectué des travaux importants, dans des conditions difficiles, pour restaurer la charpente sous le toit de l’église. Vu la configuration des lieux, il a certainement dû se plier en 4 pour faire ce travail !

TMH est chargée de la première tranche de travaux - façades extérieures et charpentes - qui durera probablement jusqu’au début de 2021. Tandis que les vitraux, qui appartiennent aussi cette première tranche, seront rénovés par Léocadie Lehagre de Toulouse.

2e et 3e tranches de travaux

Les années 2021 et 2022 seront consacrées à la restauration de l’intérieur de l’église : sol, murs, confessionnal ancien (monuments historique) etc. « Il y en a encore au moins pour 2 ans après la 1re tranche ! » observe Isabelle Blanchard, maire de Lasserrade.

Maître d’œuvre et budget

C’est elle, dont le mandat a été renouvelé en 2020, qui est le maître d’œuvre de ce chantier. L’architecte est Julien Tajan et le budget s’élève à environ 200 000 euros, dont « presque » 80 % de subventions, selon Isabelle Blanchard.

(1) Moulure propre au style roman, formée d’une suite de petits tronçons cylindriques ou rectangulaires.

9 On ne peut distinguer ancien et rénové  1bis 240920.jpg
On ne peut distinguer l'ancien du rénové
5 Cyrille Fourest montre une des liaisons ancien-rénové 1bis 240920.jpg
Cyrille Fourest montre une liaison ancien-rénové
2 Détail du travail de Cyrille Fourest 1bis 240920.jpg
Détail du travail de Cyrille Fourest
8 Une des gargouilles restaurées 1bis 240920.jpg
Une des gargouilles restaurées
4 Bac à chaux 1bis 240920.jpg
Bac à chaux
7 La charpente est en restauration 1bis 240920.jpg
Une vue de la charpente restaurée
13 Cyrille Fourest montre la charpente rénoée 1bis 240920.jpg
Cyrille Fourest montre la charpente rénovée
10 La charpente a été rénovée 1bis 240920.jpg
Aspect actuel de la charpente
11 Marc Peyres le charpentier 1bis 240920.jpg
Marc Peyres, le charpentier
14 Isabelle Blanchard, maire de Lasserrade 1bis 290920.jpg
Isabelle Blanchard, maire de Lasserrade
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles