Menu

Le festival Avoz'art a ouvert ses portes

20200801_184529.jpg

Rencontre avec quelques artistes

C’est à partir de 18 h, samedi soir, que la sculptrice et créatrice du festival, Béatrice Fernando, et les sculpteurs exposants accueillaient le public au cours d’un vernissage un peu particulier en raison du contexte sanitaire.

Pas de discours ni de regroupements mais un cocktail de bienvenue offert à chaque visiteur et la possibilité d’échanger en toute convivialité avec les artistes présents sur la place de l’église.

Comme chaque année, l’église restaurée de Mourède offre un écrin rêvé pour les sculptures exposées qui bénéficient cette année d’un bel éclairage.

Tout en déambulant au milieu des œuvres d’art, on peut avoir la chance de rencontrer l’auteur ; il  apportera à notre interprétation subjective de son travail des éléments nous permettant de mieux l’appréhender.

Rencontres…

Béatrice Fernando nous parle de ses poissons, œuvres du confinement.

Ils sont réalisés dans le même mélange de grès et de ciment qui lui est personnel.

Certains sont de couleur brute, d’autres colorés.

« J’explique cette coloration par des réminiscences inconscientes de l’enfance. Après avoir réalisé ces poissons, je me suis rendue compte que j’avais représenté les poissons qui figurent sur une assiette décorée au mur de la cuisine de mes parents !

Ce n’est pas la première fois que des souvenirs d’enfance ressurgissent dans mes œuvres de manière inconsciente »

Sont exposées aussi dans une vitrine de petites figurines, certaines dorées à l’or.

«  J’en ai créé toute une série pendant le confinement comme si le fait d’être enfermée m’avait incitée à « voir plus petit » ! "

sculpture-fernando.com

 

Véronique Combes – à laquelle nous avons consacré un article le 27 juillet dernier  - a finalement apporté - en plus des sculptures sur bois qu'elle avait prévu d'exposer-  sa dernière création «Chrysalide » réalisée pendant le confinement.

Elle nous la fait découvrir : « J’ai décollé l’écorce et peint sur le bois « écorché » mon personnage qui est enfermé mais prêt à sortir tel une chrysalide »

https://www.veroniquecombes.com

Henri Hadida, sculpteur tarnais, avait apporté sa série de sculptures « Gymnastes »  consacrée  aux artistes du cirque ou du cabaret en bronze ou en résine.

C’est sa première fois à Mourède et il est ravi d’exposer dans ce cadre et de rencontrer ses collègues sculpteurs.

La grâce, la légèreté, l’harmonie de ses personnages attirent le regard.

Pourquoi le choix de ces gymnastes en pleines acrobaties ?

« Je représente tout ce que j’ai toujours voulu faire ! »

Ses personnages sont pour la plupart rayonnants malgré l’effort physique accompli.

« Peut-être est-ce dû au fait que je suis un éternel optimiste ! »

www.hadidasculpture.com

Michel Facon, c'est le sculpteur de la récupération.

L'artiste redonne vie à de vieux outils qu'il assemble et façonne pour en faire des pièces uniques pleines de fantaisie.

" Parfois, la forme de l'objet impose de manière évidente la sculpture que je vais créer. D'autres fois, je pars un peu à l'aventure et l'objet se fait jour au fil de mes manipulations.

Parfois, l'idée m'est suggérée par une tierce personne comme cette petite fille qui a tout de suite vu dans un objet la forme d'une trompe et d'une tête d' éléphant et j'ai créé "Elle et Fante !" ou une de mes dernières créations "Selfie" qui m'a été suggérée par ma petite-fille !"

Veerle Van Gorp est venue en voisine de Montesquiou où elle réalise des sculptures en terre cuite et bronze et anime des ateliers.

« La première fois que j’ai mis mes mains dans la terre, j’ai compris que c’était cela que je voulais faire » nous dit-elle.

Elle sculpte d’habitude des femmes tout en rondeurs, « peut-être parce que je viens du pays de Rubens et aussi en hommage à ma maman adoptive… qui n’a pas tellement apprécié quand je lui ai dit qu’elle avait été pour moi une source d’inspiration ! »

Mais les sculptures qu’elle expose à Mourède n’ont rien à voir avec son sujet de prédilection.

« Pendant le confinement, j’allais tous les jours à mon atelier et je ne parvenais pas à travailler sur mes sujets habituels.

Comme la nature avait pris le dessus, j’ai eu envie de créer des animaux avec une pointe d’humour dont j’avais besoin pendant le confinement ! »

Toute l’année, elle anime des ateliers pour adultes.

Pendant les vacances, elle propose des ateliers de terre  pour enfants à partir de 5 ans. Les prochains auront lieu les 4, 7, 11 et 14 août.à Montequiou (infos au 06 78 05 53 86 )

www.veerlevangorp1.fr

Bien d’autres artistes sont à découvrir du 1er au 16 août de 14 h à 19 h du lundi au samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h le dimanche en l'église de Mourède.

Entrée libre

Stages gratuits d'initiation à la sculpture et au modelage (terre et pierre) les samedis 8 et 15 août et dimanches 9 et 16 août de 10 h à 17 h. 

Réservation au 06 85 19 01 78 

Annotation 2020-07-23 165509.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles