Menu

"Des masques pour les Gersois" pour Auch

Image1.png

Ce vendredi, Philippe Martin, président du Département, Chantal Dejean-Dupèbe, Cathy Daste-Leplus et Jérôme Samalens, conseillers départementaux ont remis à Christian Laprébende, maire d'Auch, 22 000 masques destinés aux habitants de la commune.

Comme attendu, le Conseil Départemental du Gers a reçu, le 27 mai, 150 000 masques grand public, en tissu, réutilisables jusqu'à 50 fois et bénéficiant de la norme AFNOR.Cette deuxième livraison intervient dans le cadre de l'opération « Des masques pour les Gersois » initiée par la Région Occitanie et le Département du Gers.

En moins de 7 jours, entre le 20 et le 27 mai, un véritable pont logistique sanitaire s'est formé entre Toulouse et Auch qui nous aura permis de tenir l'engagement de fournir un premier masque à chacune et chacun des 190 000 habitants du Gers. Cette prouesse logistique a été rendue possible grâce à la disponibilité constante des agents du Département - y compris pendant le pont de l'Ascension - mais aussi grâce à l'émergence d'une véritable chaîne de confiance entre tous les élus gersois.

Depuis le 20 mai, les élus départementaux de tous les groupes siégeant au sein de l'Assemblée départementale se sont vu confier la responsabilité de cette distribution à nos concitoyens, en étroite coopération avec les maires. Le choix de s'appuyer sur les maires pour cette distribution de masques gratuits n'est pas anodin, en ce qu'il aura permis de renforcer le lien entre les élus et les citoyens, précise Philippe Martin.

"Certaines personnes ont pu s'interroger sur la provenance de ces masques. Il est important d'être totalement transparent sur ce point. Tous les masques grand public commandés par la Région et le Département l'ont été auprès d'entreprises françaises et sont fabriqués à partir de tissus produits en France, mais sont ensuite assemblés à l'étranger comme tous les masques distribués en France, à l'exception bien sûr de ceux qui sont fabriqués de manière artisanale. Ce qui nous est apparu comme le plus important, en fin de compte, c'est qu'ils répondent aux normes sanitaires les plus exigeantes (normes AFNOR). Testés 10 fois avant d'être livrés, ceux qui sont mis à la disposition des Gersoises et des Gersois aujourd'hui supportent en réalité jusqu'à 50 lavages, soit le maximum autorisé pour des masques sanitaires. Pour être clair, ce sont les meilleurs masques réutilisables actuellement distribués sur le marché national."

Pour réussir le déconfinement, il faut aussi protéger le pouvoir d'achat des Gersoises et des Gersois. Pour une famille, le respect des consignes sanitaires peut à terme représenter un budget conséquent à supporter. C'est la raison pour laquelle, dans le Gers, tous les masques distribués par le Conseil départemental le seront gratuitement. Philippe Martin souhaite à l'avenir, que ces masques puissent rester gratuits et que l'État les prenne en charge, car les citoyens ne devraient pas avoir à payer pour être protégés.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles