Menu

Roquebrune face au confinement

f6dc79977d459f1d5a10288362b4272c.jpg

Depuis quinze jours, comme nous tous, la commune de Roquebrune est confinée pour la sécurité de tous.

Face à cette situation, nous avons eu un entretien avec le maire, Benoit Desenlis qui nous explique comment la crise est gérée au sein de l'exécutif.

Le Journal du Gers : 

Tout d'abord, félicitations pour votre réélection le dimanche 15 mars

Benoit Desenlis : 

Je vous remercie, et je remercie surtout l'ensemble des Roquebrunois qui se sont déplacés (NDLR 76 %) pour élire leurs représentants pour les six années à venir.

Je suis heureux que l'ensemble de mes colistiers aient été élus confortablement. Ce résultat est la récompense d'un travail que nous avons fourni en équipe ou chacun a apporté sa pierre à l'édifice lors des six dernières années. Cela est motivant pour reconduire la même politique pour le nouveau mandat qui se présente à nous.

JDG : Comment gérez-vous la crise sanitaire dans votre commune ?

Benoît Desenlis : Dès le premier jour du confinement, j'ai recensé les personnes fragiles et isolées de la commune. Nous avons pris les dispositions pour que celle-ci soient régulièrement visitées et approvisionnées avec toutes les précautions sanitaires prévues dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Je remercie d'ailleurs l'ADMR pour le travail exceptionnel qu'elle réalise sur le terrain.

J'ai envoyé un SMS à l'ensemble de la population pour leur proposer nos services et les inviter à rester confinés.

Pour des questions de sécurité, et établir les mesures barrières, l'accueil du secrétariat de mairie est fermé, mais nous continuons de le faire fonctionner grâce au télétravail de notre secrétaire.

Les administrés ayant des besoins spécifiques me contactent et à ce jour 100 % des demandes peuvent être traitées sans rencontrer les personnes.

De plus, nous avons mis à disposition des attestations dérogatoires devant la mairie pour que les habitants puissent s'approvisionner.

Pour la continuité de l'éducation des enfants, et pour les parents n'ayant pas d'imprimante, j'imprime, tous les jours, les cours envoyés par l'éducation nationale et je les distribue aux personnes concernées dans leur boite aux lettres.

Enfin, l'information étant essentielle en cette période stressante, nous avons imaginé une newsletter spéciale COVID-19 que nous envoyons régulièrement à une centaine d'adresses mail de nos administrés. Elle a pour but d'informer la population des évolutions de la gestion de la pandémie, et nous en profitons pour faire un clin d'oeil avec d’anciennes photos de la vie communale. Le site internet et la page Facebook restent actifs en permanence également.

JDG : Le conseil municipal continue à fonctionner ?

Benoît Desenlis : Oui ! Nous avons des contacts réguliers avec les anciens et nouveaux élus, par téléphone ou même visio, grâce à nos téléphones et la 3G. J'ai aussi mis en place un système de vote électronique qui nous a permis de valider des choix d'investissements pour 2020, et ce, tous ensemble, comme j'ai l'habitude de faire, notamment le budget voirie, des achats pour les régies municipales et les grandes lignes budgétaires de 2020. Cela est essentiel pour que les entreprises aient du travail dès la sortie du confinement et ainsi relancer l'économie locale.

JDG : Avez-vous un message particulier à faire passer à vos administrés ?

Benoît Desenlis : La première est de faire attention à eux ! Ne sortir que pour des raisons essentielles telles que le préconisent l'état et les services de la santé. Éviter de rencontrer du monde... Ce n'est qu'une question de semaines, et quelques semaines à l'échelle d'une vie cela n’est rien !

Et la deuxième : que les élus restent à leur écoute et disponibles pour les aider en cas de difficultés.

Site internet de la mairie: www.mairie-roquebrune.fr

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles