Menu

Trois listes en débat sur France bleu

IMG_6793.JPG

Une centaine de personnes s'était réunie à la brasserie Le Daroles, à Auch, pour un débat avec Marie-Pierre Desbons, Christophe Loizon et Damien Domenech. Les candidats à l'élection municipale d'Auch ont confronté leur projet pour la ville, ce mardi soir, sur France Bleu Occitanie pour un exercice de démocratie. Marie-Pierre Desbons (sans étiquette, liste « Auch 2020, le temps des citoyens »), Christophe Loizon (liste « Auch au pluriel » soutenue par LREM et le Modem) et Damien Domenech (liste « Auscitains/nes solidaires et responsables »).

L'absent de la soirée, le maire d’Auch, Christian Laprébende qui commentait « Si je ne dénie évidemment pas le droit à tout média de prendre les initiatives qu’il souhaite pour rendre compte de ce moment important de notre vie démocratique qu’est l’élection municipale, j’ai décliné cette invitation que j’estime prématurée pour plusieurs raisons qui ont trait au calendrier de la campagne :1- Jusqu’à la clôture du dépôt des candidatures, le 27 février prochain, on ne sait pas à ce jour combien de candidats sont en lice ce qui pourrait s’avérer pour le moins problématique en terme d’équité et de clarté républicaine. 2- Aucun des programmes n’ayant encore été clairement dévoilé, nous n’avons pas à ce jour matière à une confrontation équitable et qui soit de nature à éclairer efficacement nos concitoyens. Dans un souci de véritable transparence vis-à-vis des Auscitaines et des Auscitains, je propose qu’un débat entre tous les candidats déclarés soit organisé après la date du 27 février en présence de tous les acteurs de la presse locale. Je serai heureux d’y participer et de confronter à celle des autres candidats la vision de notre liste et notre ambition pour Auch, pour Vous.

Rapport suite à l'émission de France Bleu

Christian Laprébende, maire sortant, a refusé le débat et ses adversaires n'ont pas apprécié le geste, "pas un bon signe pour Auch" a dit Marie-Pierre Desbons, "on se demande si on peut lui porter du crédit", estime lui Damien Domenech. Christophe Loizon espère lui que le maire sortant, "ne fera pas de commentaires sur le débat". Concernant leur positionnement politique, Marie-Pierre Desbons et Damien Domenech se disent tous les deux de gauche et refusent les étiquettes. "Je suis perdue je ne sais plus quelles sont les valeurs des partis politiques" affirme la candidate, "Nous c'est certain, on est de gauche", rebondit Damien Domenech, qui a tenu à apporter son soutien aux grévistes contre la réforme des retraites.

Le désenclavement de Auch

Entre le train (1 h 30 pour aller à Toulouse) et la voiture (la nationale 124, pas terminée), Auch n'est pas si facile d'accès depuis la capitale régionale. Tous les candidats s'accordent à dire que la ligne de train doit être plus rapide, Marie-Pierre Desbons demande un trajet express "en une heure", Damien Domenech dénonce un prix "prohibitif" et ne veut pas promettre "des choses qui ne relèvent pas de la compétence municipale", ce à quoi Christophe Loizon répond qu'il faut que "le maire d'Auch se batte pour ce genre de projet"

L'attractivité de Auch

Marie-Pierre Desbons et Christophe Loizon demandent de la "coopération", que ce soit sur les dossiers des routes ou sur les autres. La candidate veut tourner l'attractivité autour du bio, faire d'Auch, "la capitale du bio", notamment en maîtrisant la restauration collective en bio et local dès l'école maternelle. Christophe Loizon pense lui à rebooster les commerces, quand Damien Domenech pense au cadre de vie, notamment accentuer l'effort sur la qualité des services municipaux (le périscolaire) et propose la gratuité des transports collectifs.

La caserne Espagne

La mairie en a récupéré les clés, les militaires sont partis depuis 1996, que faire de ce bâtiment de douze hectares en friche ? La mairie d'Auch a lancé une consultation, une école d'infirmière et l'extension d'un cinéma devrait être construits. Damien Domenech veut "garantir de la mixité sociale" et il demande "à la fois des habitations, des commerces, peut-être des activités artistiques et pourquoi pas une petite ferme urbaine". Tous les candidats s'accordent sur une chose : déplacer le marché du jeudi à l'intérieur de la caserne.  Marie-Pierre Desbons propose une petite salle de concert, pourquoi pas un conservatoire et refuse de placer dans la caserne des activités en concurrence à d'autres, "Je pense surtout aux associations". Du côté de Christophe Loizon, on veut surtout faire de la caserne Espagne un lieu cohérent "avec un thème fédérateur, par exemple la gastronomie".

La santé à Auch

Damien Domenech propose immédiatement la construction d'un hôpital neuf et s'oppose à la gestion privée, notamment du pole Scanner de l'hôpital. Christophe Loizon refuse, lui, d'abandonner l'association privé-public, car "Nous allons perdre un tiers de nos généralistes. Il faut donc créer une maison de santé et nous pensons partir sur du salariat de médecin". Marie-Pierre Desbons veut demander des crédits supplémentaires à l'Agence Régionale de Santé, concernant l'aide aux personnes âgées. Elle veut également construire des "maisons temporaires" pour "aider les aidants" et enfin propose une "mutuelle communale".  Damien Domenech s'accorde sur la construction d'une maison de santé dans la ville, en revanche, il s'oppose aux primes aux médecins, "Si on fait ça, on entre dans une concurrence" entre les territoires "et on s'en sortira pas"

IMG_6806.JPG
IMG_6810.JPG
IMG_6809.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles