Menu

Philippe Martin, président du Conseil Départemental du Gers, s’interroge sur l’avenir de l’usine Latécoère

P1230737.JPG

Copie du courrier du président du Conseil Départemental du Gers adressée à la directrice générale de Latécoère à Gimont.

"Madame la Directrice,

Le 30 janvier 2002, en partenariat avec le Conseil Régional Midi-Pyrénées, le Département du Gers accordait une subvention de 610 000 € au Groupe Latécoère pour la construction de son usine située, à Gimont. Cette implantation, concomitante avec le développement des activités d'Airbus sur le site de Blagnac, a permis d'amorcer une véritable filière aéronautique gersoise.

Vous comprendrez que l'annonce, dans la presse, du rachat du Groupe Latécoère par le fonds de pension américain « Searchlight » suscite de ma part beaucoup d'interrogations.

Je m'associe aux nombreux élus, qui, comme la présidente de la Région Occitanie Carole Delga, s'interrogent sur une possible modification de la stratégie d'actionnaires, modification qui pourrait avoir des conséquences négatives sur l'emploi ou le maintien de la souveraineté technologique de l'entreprise.

Dans ce contexte, je regrette que l'État ne soit pas en mesure de rassurer les territoires concernés par l'avenir industriel du groupe et celui de ses salariés.

Aussi, je vous saurais gré de bien vouloir m'apporter les éléments d'information et de compréhension relatifs à la pérennité du site de Gimont et des emplois de cette usine.

Je vous prie de croire, Madame la Directrice, à l'assurance de mes meilleurs sentiments.

Signé : Philippe Martin

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles