Menu

Municipales : trois listes en lice

MICHEL HAMON

Les bruits courent depuis plusieurs semaines : trois listes s'opposeraient dans la sous-préfecture pour les municipales de Mars 2020 sans confirmation d'aucune part.

Ce lundi, Pierre Wiart, le premier, lance la campagne à travers une lettre ouverte où il annonce officiellement qu'il participera à cette nouvelle campagne, mais ne sera plus tête de liste, comme lors des deux dernières élections 2008 et 2014, et il dévoile du même coup l'identité de celle qui en assumera la charge : Rosemonde Dal Lago. 

Une candidature pour faire l'union des oppositions

Pour faire l’union, c’est la candidature, comme tête de liste, de Rosemonde Dal Lago que l’équipe Mirande pour Toutes et Tous a proposé aux représentants du second groupe d’opposition Mirande Astarac Avenir, mené par Michel Chantal. Une candidature validée et acceptée  par l’ensemble des participants aux différentes réunions, selon Pierre Wiard, qui précise par ailleurs qu'il n'est encarté dans aucun parti politique et qu'il essaie depuis des années, en toute modestie, de rassembler des femmes et des hommes aux valeurs de gauche, aux valeurs humaines et environnementales. Regrettant la division née en 2014, une division regrettable car l’espoir de nombreux Mirandais de voir mis en place des projets novateurs portant leurs valeurs s’est amenuisé.

"Pour cette campagne 2020, après réflexion et analyse de la situation à Mirande, en gardant en tête que la division, les rancœurs, les égos, la malveillance ... nous desservent plus qu’ils ne nous servent, en pesant le pour et le contre d’une nouvelle candidature de ma part, j’ai proposé à l’équipe MTT une nouvelle tête de liste.

Dans cette campagne, je serai aux côtés de Rosemonde et dans son équipe pour apporter ma pierre à l’édifice. J’invite tous les Mirandais et habitants de notre communauté de communes à soutenir fièrement avec enthousiasme et bienveillance Rosemonde Dal Lago qui portera dans l’union un projet collectif construit avec une équipe unie. J’invite toutes celles et ceux qui le souhaitent à rejoindre cette belle dynamique, en nous contactant.

Une Mirandaise bien ancrée dans sa ville

On ne présente plus Rosemonde Dal Lago, à Mirande, depuis plusieurs années, élue conseillère municipale, largement impliquée dans la vie associative locale, notamment auprès de La Croix Rouge, ou encore à l'initiative des premières bourses aux vêtements.

Un communiqué commun aux deux groupes serait en cours d’élaboration.

La gauche se retrouve, la droite se divise

Les deux autres listes seraient menées, l'une par Patrick Fanton, actuel président de la communauté de communes Coeur d'Astarac en Gascogne que l'on dit "ouverte", la seconde menée par Pierre Beaudran, actuel maire. Une division ou une stratégie ? Affaire à suivre.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles