Menu

Ligne TER Auch-Toulouse

gare auch toulouse.jpg

Christian Laprébende, maire d'Auch, et Philippe Martin, président du Conseil départemental du Gers, exigent la modernisation complète de la ligne.

Au moment où la SNCF organise des réunions d’information et de concertation avec les usagers (information le 7 octobre à la gare d'Auch, concertation le 14 octobre à l'Isle-Jourdain), le maire d'Auch, Christian Laprébende, et le président du Conseil départemental du Gers, Philippe Martin, réaffirment que « la modernisation de la ligne TER qui relie Auch à Toulouse doit être considérée comme une priorité absolue ».

La SNCF ne doit pas seulement investir et moderniser cette ligne de Toulouse jusqu'à l’Isle-Jourdain, mais doit envisager l’ensemble du tracé jusqu’à Auch. « Alors que la ville d’Auch est appelée à se développer, il est inconcevable de ne pas songer à renforcer et améliorer un transport ferroviaire dont la qualité est aujourd’hui très en deçà de ce qu’elle devrait être » estime Christian Laprébende.

« Le doublement des 25 kilomètres de voies entre Auch et Gimont est indispensable pour offrir, aux Auscitains et à l'ensemble des Gersois, des solutions modernes et efficaces de mobilité éco-responsable », conclut Philippe Martin.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles