Menu

Alain Scudellaro, nouveau directeur de l’IME Mathalin

IMG_1089.jpg

L’institut médico-éducatif de Mathalin a changé de direction en cette rentrée scolaire ; Alain Scudellaro a pris désormais la gestion de la structure médico-sociale. Titulaire d’un DEA en sciences de l’éducation et du CAFDES (Certificat d’Aptitude aux fonctions de Directeur d’Etablissements et Services médico-sociaux), il a accueilli, cette semaine, les 64 jeunes et leurs familles autour de l’équipe pluri-professionnelle forte de 55 salariés.

L’IME aujourd’hui propriété de l’ANRAS (Association Nationale de Recherche et d’Action Solidaire) qui gère 70 établissements et services sur la région Occitanie, s’inscrit pleinement dans les orientations fixées par le législateur et répond aux besoins d’enfants gersois. Ouvert sur son environnement, il est partenaire d’associations locales, d’établissements scolaires, d’entreprises et d’autres établissements et services médico-sociaux.

Trois questions à Alain Scudellaro :

Quelles sont les nouveautés pour cette rentrée scolaire ?

AS : En premie,r ma nomination en remplacement de Joël Laburre qui a longtemps œuvré aux destinées de l’institution. Mais surtout la signature proche d’un contrat annuel d’objectifs et de moyens entre l’ANRAS et l’ARS qui va définir nos objectifs à cinq ans.

Concrètement cela va se traduire comment ?

AS : L’ouverture de trois unités d’enseignement externalisées avec les établissements public d’Auch, une avec le Lycée Pardaillan (une des rares existantes en Occitanie), une autre avec le Collège Carnot et une à venir avec le Collège Mathalin. Ces ouvertures se font par convention avec l’Éducation Nationale, la délégation territoriale ARS et chaque établissement concerné.

Un service pour jeunes en grandes difficultés et un service de soins et d’éducation à domicile spécialisé en formation professionnelle, ainsi qu’une place pour le droit au répit sur le service d’enfants polyhandicapés, complèteront l’offre d’accueil.

Enfin, la mise en route du PCPE 32 (Pôle de Compétences et de Prestations Externalisées) porté par Mathalin mais co-construit avec les autres établissements et services du Gers se met progressivement en place.

Concernant le personnel, y -a-t-il beaucoup de changements ?

AS : Je dirai plutôt que non. Les effectifs enseignants ne changent pas, une nouvelle psychomotricienne intègre l’équipe et vient consolider la mission rééducative du pôle soins.

IMG_1083.jpg
Alain Scudellaro.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles