Menu

Le collectif "Sauvons les arbres de Condom" n'a pas été reçu par la sous-préfète

Aux arbres citoyens.JPG

Comme prévu, Thomas Brail et les adhérents du collectif «Sauvons les arbres de Condom » se sont rendus, ce mercredi 21 août, à 9 heures, à la sous-préfecture pour être reçus par Isabelle Sendrané. « On nous a déclaré que Madame la sous-préfète est absente jusqu’à la fin de la semaine. C’est surprenant. Nous sommes alors allés à la mairie pour obtenir un rendez-vous avec Monsieur le maire, nous avons attendu 45 minutes pour entendre nous dire que ce n’est pas possible parce qu’il ne peut pas recevoir tous les Condomois, pourtant il semble que nous sommes prioritaires, c’est de la dictature », dévoile Thomas Brail du « groupe national de surveillance des arbres ».

Quant à la suite des évènements, Thomas Brail confirme « qu’il a averti Gérard Dubrac qu’il resterait à Condom jusqu’à la conclusion de ce conflit. D’autre part, ajoute-t-il, tout sera fait pour que les médias nationaux viennent à Condom ».

En attendant, Thomas Brail rappelle que la 23ème journée de la Chauve-souris aura lieu dans la nuit du 24 août. À cette occasion, L’ASPPAR et le collectif «Sauvons les arbres de Condom » invitent la population condomoise à participer le samedi 24 août, à partir de 17 heures, autour du kiosque des Promenades, à un rassemblement culturel et festif ayant pour objectif de montrer leur attachement à ces mammifères et reconnaître le rôle important qu’ils jouent dans la nature. Les enfants pourront participer à des activités à leur intention.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles