Menu

Auch - Alès : un gros morceau pour commencer

IMG_5287.JPG

En ouverture de championnat de National 3, au stade Eric Carrère, Auch reçoit Alès ce samedi (coup d'envoi à 19 h)

Tous les habitués du stade Éric Carrère ont hâte de se retrouver entre copains, ce samedi 17 août, pour l’ouverture, non pas de la chasse (si ce n’est celle des points), mais d’un championnat de National 3 attendu avec impatience. Et il y aura comme un parfum enivrant, quelque chose d’un peu plus excitant, dans les esprits et les conversations. Car enfin le club gersois s’est hissé d’un cran au-dessus du niveau régional qui commençait à lasser certains. Auch Football a recruté, s’est mieux structuré, s’est donné les moyens en espérant pouvoir rapidement jeter aux orties cette étiquette de petit Poucet.

Avec ses faux-airs de Thomas Koubek (le gardien de but tchèque du club allemand de Augsburg), Damien Graves, le portier auscitain, un des cadres du onze gersois, sait que, cette saison, il sera canardé davantage, avec des missiles plus puissants et vicieux que ceux de la saison passée. Mais ça ne l’effraie pas, au contraire, il lui tarde même.

- Damien Graves, comment s’est passée cette préparation d’avant saison ?

- Cela s’est super bien passé. On a été cohérent dans nos matchs, les recrues se sont bien intégrées.

- Samedi soir vous débutez le championnat contre Alès. Vous devez être impatient de plonger dans le bain de la N3, non ?

- Ah oui ! Tout le groupe est impatient d’attaquer ce championnat, de commencer, de retrouver la compétition, et surtout de retrouver la National 3, ce qui est beaucoup plus intéressant quand même que le championnat de R1.

- Et vous débutez face à cette équipe d’Alès qui est un des gros morceaux de la poule.

- La saison dernière, Alès a été leader de sa poule toute la saison avant de devoir céder sa première place à trois journées de la fin à l’équipe de Montpellier. Donc, oui, ça va être une très belle équipe, même si je ne sais pas s’ils ont perdu beaucoup de joueurs depuis. En tout cas, il va y avoir une belle opposition en face.

- En ce qui vous concerne, finalement vous avez optez cet été de rester à Auch, même si plusieurs clubs vous faisaient des propositions. Pourquoi ce choix ?

- Je ne me voyais pas partir après une montée. Il y a un moment que je voulais monter avec ce club d’Auch Football. Du coup, je ne me voyais pas quitter le navire alors qu’une saison aussi importante nous attendait.

- Dans la hiérarchie des gardiens, vous êtes le numéro un. Mais entre Thomas Fossé et David Cantau, qui est arrivé cet été de Fleurance, il n’y a pas vraiment de numéro deux ?

- Aujourd’hui, dans l’équipe, il n’y a personne qui est sûr à 100 % de jouer. C’est à moi de démontrer tous les week-ends que je mérite d’être numéro un. On est tous les trois au même niveau. Si je fais des mauvaises performances, si je passe à côté tous les week-ends, c’est sûr qu’au bout d’un moment, je vais sauter. David et Thomas sont deux très bons gardiens, donc il ne faut pas que je me repose sur mes lauriers.

- Avec deux gardiens sur la feuille de match, lequel sera aligné avec vous cette saison ?

- En fait, il n’y a pas de numéros deux et trois définis. D’après les coachs, David Cantau et Thomas Fossé tourneront. Ils feront à tour de rôle un match à l’extérieur et un à domicile.

- Tous les amateurs de football d’Auch ont encore en tête le bon parcours en Coupe de France de l’an dernier. Pourquoi pas renouveler encore un tel exploit, cet automne ?

- Honnêtement, moi, cette année, l’objectif, c’est le championnat. Après, la Coupe de France, en faisant des bons parcours, on y laisse des plumes. En N3, on ne peut pas se permettre d’y laisser autant de forces. La saison va être assez compliquée, on ne va pas se mentir. On est prêt, bien préparé. On n’a quand même rien à perdre, on est promu. Et ça joue en notre faveur, avec des joueurs motivés à 1000 % pour réussir dans ce championnat. L’objectif n°1 pour chaque joueur reste le championnat ; la Coupe, bien sûr qu’on va quand même la jouer à 100 % car c’est une belle expérience de jouer des équipes de L2 comme Ajaccio, comme l’année dernière, devant autant de monde. En tant que footballeur amateur, ce sont des sensations que l’on recherche. Mais là, la Coupe de France, je n’y pense pas du tout ; il me tarde juste de bien commencer le championnat, avec comme objectif principal de faire bonne figure dans ce championnat de N3.

IMG_6137.JPG
Damien Graves à la parade, sous les yeux de Kylian Huret (U21) et Thomas Fossé, lors d'un entraînement.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles