Le sport gersois est triste : Jacques est parti.

Jean-pierre Espiau

Avec la disparition de Jacques Geisselhardt dit « Gégène », c'est l'une des plus importantes pages du football gersois, après le départ de Jef Aucourt, qui se tourne.

Né en Algérie en 1940, il atterrit à Auch très jeune en suivant son père qui est légionnaire. Sa carrière de manchot comme l’on surnomme les footeux au pays de rugby, (lui était un faux manchot puisqu’il était gardien de but), il la débute au SCA qui joue en division honneur. De nombreuses blessures le contraignent à choisir l'arbitrage car sa passion est toujours intacte, et puis tout normalement l'encadrement. En 1996, il devient Président du district du Gers jusqu’en 2016 (5 mandats) où il passe la main à son ami Guy Glaria. 20 ans, le temps pour lui de développer le football (premier sport gersois en nombre de licenciés) et de construire le nouveau bâtiment du district, chemin de Lavacant, à Auch. Il aide les clubs à se structurer, développe le football féminin, et travaille beaucoup auprès de la jeunesse. Il signe un accord avec le procureur et l’UNAF pour mieux lutter contre les incivilités et les violences sur les terrains.

Mais le football ce n'est pas tout, car il sera pendant trois Olympiades, donc douze ans, Président du Comité Départemental Olympique sportif du Gers (CDOS 32) où il œuvrera efficacement pour le développement de tous les sports dans le département. Reconnu pour sa compétence, son engagement, son dévouement, sa présence infatigable, sa bonhomie, sa gentillesse et son affection, il laisse un grand vide dans le sport gersois.

Son parcours exemplaire le mènera inévitablement au niveau national dont bénéficiera le Gers avec les nombreuses venues de sélections nationales de jeunes. Il commence le 26 février 2000 avec la venue de l'équipe de France féminine (France 2-Écosse 1) qui certes n'est pas à son niveau de notoriété actuel. À partir de 2006, il sera chef de délégation avec les sélections jeunes. Contrairement à ce que l'on a pu lire ici et là, il n'était pas uniquement avec les U19. La fédération a mis en place un système qui permet au même sélectionneur (et donc au chef de délégation) de suivre le même groupe des U16 au U20. Une logique très compréhensible qui permet de suivre les progrès des jeunes sur 4 ou 5 ans . Malheureusement quelques uns se perdront en chemin, dure loi du haut niveau.

2010

Son fait de gloire, il l'aura avec les U19 de Francis Smerecki en 2010 qui remportent l'EURO organisé en France, en battant en finale l'Espagne 2 à 1. (Petite revanche puisque l'Espagne les avait battus deux ans plutôt en finale de l'Euro U17) .Il côtoiera donc quelques années : Griezman, Grenier, Kakuta, Coquelin, Lacazette, Kolodziejczack... Le capitaine était le lyonnais Gueïda Fofana qui jouera plus de 100 matchs en ligue1 mais qui sera déclaré inapte au football à 25 ans, à la suite de très nombreuses blessures. Les mêmes, qualifiés pour la coupe du monde U20 en Colombie 2011, termineront 4èmes battus en 1/2 finale par le Portugal 2 à 0 et pour la 3ème place par le Mexique 3 à 1.

Pas d'mage de la finale mais entretien d'après victoire, filmé par l'AFP , cliquer ici

 

2013

En 2013, encore avec les U19 et encore avec Francis Smerecki (sûrement son entraîneur fétiche, et malheureusement disparu à l’âge de 59 ans), il perd en finale de l'Euro contre les jeunes serbes 1 à 0 en Lituanie. On retrouve Laporte (cap), Rabiot, Benzia, Benjamin Mendy, Martial, ... Qualifiés pour la coupe de monde qui se déroulera en Inde, ils seront éliminés en 1/8 par les Espagnols.

 

Dernière venue avec les U17, le 23 octobre 2016 (2 rencontres contre l'équipe tchèque), en préparation de l'Euro 2017 qui aura lieu en Croatie, où la France sera battue en 1/4 par l'Espagne, ah l'Espagne !

2019 

* Pour la petite histoire les U19 (sélectionneur Rouxel) qu'il devait accompagner à Erevan, ce mois-ci, ont observé une minute de silence avant le match, et portaient un crêpe noir, ont perdu en 1/2 finale contre qui ? L'Espagne !

Une foule immense était présente pour le dernier hommage rendu à Jacques, un monument du foot gersois. Dans une cathédrale trop petite, et après un l'hommage du Président de la Ligue du Football Amateur Marc Deberat excusant Noël Le Graët , c'était au tour de son ami Guy Glaria très ému de prendre la parole : (extraits)

Merci aussi à vous tous, qui, par votre présence massive et par vos très nombreux messages de soutien et d'amitiés, confirmez, s'il en est besoin, combien Jacques a compté pour notre football départemental et régional... Mais je ne suis pas de ceux qui attribuent des médailles pour le temps passé, je préfère reconnaître les mérites des bénévoles, et Jacques en fut un, aux actions qu'ils ont menées et aux résultats obtenus. Bien sûr qu'il a participé aux plus belles réceptions fédérales et internationales... mais pour lui, tous les terrains du Gers et les collations d'après-match avaient un goût tout particulier, celui de notre territoire et celui de l'authenticité...                                

...Je ne peux terminer cette liste sans citer l'acquisition, l'agencement du District dont, à juste titre, il était si fier ! Tous les murs sont décorés par les fanions et maillots qu'il a ramenés de ses différentes délégations. Du gardien de but de qualité, tu as accédé aux plus hautes responsabilités dans le football national !..                                            

 

...N'est-il pas normal dès lors qu'ayant débuté ta carrière dans la « chapelle » du buffet de la Gare, tu finisses ici, dans la Cathédrale Sainte Marie... Tu sais très bien que cette chapelle de la Gare a connu les plus belles célébrations, pas toujours catholiques d'ailleurs, mais toujours empreintes d'une grande ferveur et d'une véritable croyance en nos valeurs, une véritable communion s'instaurait autour de notre football. La sanction, acte de contrition, y consistait souvent à boire le calice jusqu'à la lie...  

 Après avoir rappeler quelques souvenirs heureux il terminait « un grand merci et de très grosses bises de la famille du football »

"Salut vieux frère … et bon match !" 

et à la demande de Guy, il est parti sous les applaudissements.

* Nos sincères condoléances à ses enfants, sa famille, Charlotte, ses amis.

* photos: Discrit du Gers, FFF et Journal du Gers.

97185 (1).jpg
U19 champion d'Europe 2010.
2b02af7c2e148b5086090a92f3d08.jpeg
U19 champion d'Europe 2010.
131011175350_4.jpg
U19 vice-champion d'Europe 2013.
Capture  isle jourdain 2015.JPG
Au milieu des jeunes, L'Isle-Jourdain 2015.
isle jourdain.jpg
L'Isle-Jourdain 2015.
5 avril 2016 u14 gers hte pyrénées.jpg
U14 : Gers Hautes-Pyrénées, 5 avril 2016.
3 mai 2017 u17.jpg
U17, 3 mai 2017.
limoges buffet partenaires 201.jpg
Comme un clin d'œil, réception officielle au buffet de la gare, tournoi U18 de Limoges ( sept 2017).
district 2017.jpg
Tirage de la coupe du Gers 2017.
france tchequie 2 0 jdg.jpg
La marseillaise lors de France-République Tchèque, à Auch, 2017.
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles