Les gros travaux ont commencé

IMG_7872.JPG

En ce début de semaine, suite aux travaux de désamiantage, les gros engins  ont démoli le pâté de vieilles maisons situé en face de la mairie.

Le maire Philippe Beyries qui a assisté aux premiers coups de pelle mécanique, ainsi que les élèves de l’école primaire et plus d’une vingtaine de badauds, a rappelé que ce projet de la nouvelle place de la mairie avait commencé lors de son premier mandat de maire, il y a presque vingt ans. À l’époque, la municipalité avait fait l’acquisition du premier bâtiment de cet îlot de huit maisons :

« Nous avons mis 18 ans pour acheter les autres bâtiments. Toutes ces maisons étaient en état de délabrement avancé et ces bâtiments étaient devenus dangereux. Il était temps de pouvoir passer à la phase de démolition. Pour effectuer toutes les démarches nécessaires, il nous a fallu deux ans. La population s’est un peu inquiétée au sujet des termites. Une fois la démolition réalisée, des pièges à termites seront placés et ce sera une bonne occasion d’assainir le village. Un nouvel espace est en train de naître devant la mairie et cette  nouvelle place spacieuse, fonctionnelle et sécurisée, sera un lieu de détente, de rencontres et de moments forts de la vie du village (marchés, repas, festivités). Pour cette deuxième phase, celle de l’aménagement, elle était conditionnée par le financement. Nous avons été à la recherche et à l’obtention de subventions. Nous avons reçu une subvention de l’État avec la dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR), et une  dotation de soutien à l'investissement local (DSIL) pour un total de 660.000 euros. C’est la plus grosse subvention octroyée par la préfecture à une commune gersoise. La commune nouvelle Castelnau d’Auzan-Labarrère bénéficie une fois de plus de faveurs particulières. Nous sommes en discussions pour obtenir d’autres subventions complémentaires.»

Le maire espère que les travaux seront terminés pour l’été prochain. Avec ce projet, il y aura quatre rues périphériques réhabilitées. Ces rues sont les suivantes : La rue du stade, du 19 mars, Victor Hugo et la rue d’Artagnan.  Quant à la place, elle sera d’un seul niveau. Une réhabilitation en calade de pierre, des rues  du canon, des cornières et de l’église, est aussi prévue.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles