Menu

Novillada et corrida jouent la carte des toros du Gers, le 6 juillet

Eauze Trophée 6 juillet.PNG

11 h : novillada avec les novillos du Lartet (Bonnet) - 18 h : corrida avec les toros Camino de Santiago de Jean-Lous Darré

Les aficionados apprécient l'effort des organisateurs éluzates qui ont choisi des lots de novillos et de toros du campo de Bars et du Lartet.

En novillada, on connaît bien les erales portant le fer des Bonnet. Ils ont de l'incaste, sont mobiles et parfois compliqués. Ils permettent aux jeunes novilleros d'affronter de vrais novillos et trouver là quelques contrats pour la saison en cours.

Ce sera pour les aficionados une entrée en matière pour la novillada piquée où les Bonnet présenteront leurs novillos dans le ruedo de Riscle, le 3 août.

Face à ces novillos, il a fallu choisir des novilleros punteros : Miguel Polope (Valencia), Solalito (campo de Gibraltar) où officie Ruiz Miguel.

 

La corrida:

El Fandi 

C'est un sportif complet. Il fut membre de l'équipe nationale de ski. Il a participé en 2007 au marathon de New York, il pratique le ski nautique et est un adepte de l'alpinisme.

Il débuta en tauromachie comme picador. Il passa son alternative le 18 juin 2000, à Grenade, avec pour parrain Manzanares.

La semaine avant, il s'était blessé au coude droit dans une corrida à Murcie. Malgré sa blessure, il voulut passer l'alternative à la date qu'il s'était fixé.

Il banda son coude droit et fit toute sa lidia en naturelles avec la main gauche.

Le 6 juin, il était à Madrid en compagnie de Simon Lopez et Pablo Aguado. Il souleva les gradins par son tertio de banderilles.

Il a hérité de ses qualités de son père et de son grand-père qui étaient des banderilleros de grand renom.

El Fandi pose les banderilles comme les peones, mais il a surtout une pose originale: le toro étant fixé, il court vers lui avec les banderilles, le toro se précipite aussi et au moment du contact, El Fandi cloue les harpons.

C'est aussi un homme de records. Il a été premier à l'escalafon en 2000, 2005, 2006, 2008, 2010, 2011 et 2012.

Au cours de la temporada 2005, il a participé à 105 corridas, ce qui le place à la 13ème place du torero de l'histoire à avoir cumulé plus de 100 corridas dans une temporada.

 

Joachim Galdos 

Il est péruvien. Il a pris l'alternative, à Istres, le 19 juin 2016.

Il Ia figuré lui aussi à la San Isidro, à Madrid, le 16 mai devant des toros de Valdefresno et Fraile Mazas, avec Juan Ortega et David Galvan.

Il fut applaudi dans certaines figures de sa lidia.

 

Adrien  Salenc

Ce sera le torero à découvrir. Il vient de recevoir son alternative le 14 juin 2019, dans les arènes de Palio, à Istres, avec le parrainage de haute qualité de Roca Rey et de El Juli devant des toros de Zalduendo.

il a coupé une oreille.

Sa carrière est aujourd'hui dirigée par Olivier Baratchar.

Il va continuer une belle trajectoire comme celle qu'il a connue en tant que novillero.

Quelques soucis physiques sérieux sont le résultat de ses engagements dans les lidias où il livre un combat authentique.

 

Pierre DUPOUY 

 

P1020849.JPG
Toros de Jean-Louis Darré
P1020839.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles