Menu

Les jeux sont faits … Rien ne va plus !

Casino Lectoure inauguration.jpg

Au contraire, pour Gérard Duclos et son équipe municipale, tout va pour le mieux depuis vendredi dernier, jour de l'inauguration et du démarrage officiel du casino de Lectoure. Après vingt-sept ans de lutte, de détermination sans faille pour vaincre tous les obstacles, ils y sont arrivés…. L'histoire est longue mais le casino a enfin vu le jour. 

Les Lectourois ont eu le privilège, le samedi précédant la cérémonie officielle, de pouvoir déambuler dans les différents espaces réalisés par Marie Guignard, architecte d'intérieur de Brive ; le gros œuvre et le bâtiment extérieur étaient le domaine de Yves Mazet, architecte lotois.

Trois espaces différents : plein centre, le bar ; à sa gauche, le restaurant, et, à droite, la salle de jeux. Le concept développé par Antoine Arevian, PDG du groupe familial AREV Finance gestionnaire du nouvel établissement, est le même pour tous ses casinos : maximum de transparence, le visiteur se déplace d'un espace à l'autre, les différentes zones sont délimitées mais sans excès. Les clients peuvent venir uniquement pour le restaurant et ses soixante-dix couverts. Sans être amateur de jeu, le public pourra profiter de ce superbe endroit lors d'une des cent-cinquante animations (au bar ou au restaurant) prévues au contrat, dans le but d'attirer un maximum de monde sur le Lectourois. Cela pourra constituer en des retransmissions de grands événements sportifs puisque la salle de restaurant est équipée d'un écran géant.

Si le but était bien de proposer aux Gersois une troisième salle de jeux,  le Groupe Arevian souhaite surtout séduire les joueurs des trois départements limitrophes que sont le Lot-et-Garonne - pas de casino sur Agen, le plus proche est celui détenu par Antoine Arevian, à Casteljaloux - le Tarn-et-Garonne - rien de disponible sur ce département - et la Haute-Garonne - quatre casinos mais un seul sur Toulouse, les autres tous établis au sud, proches des Pyrénées, donc peu accessibles pour une grande partie des habitants.

Les retombées économiques sont déjà notables puisque l'ouverture du casino a permis, après les travaux réalisés par les entreprises du secteur, la création d'une vingtaine d'emplois permanents, avec à la direction, une femme, Christel Lataste.

Mais pour l'inauguration, place aux principaux protagonistes, Antoine Arevian a débuté son discours en remarquant combien cette journée était importante, vu la rareté des ouvertures de casino malgré les demandes incessantes. Il a retracé l'historique de ce parcours du combattant en rappelant l'importance du mois d'avril 2012, date à laquelle les contacts ont été pris entre son groupe et la mairie de Lectoure. Il a insisté sur la ténacité des différentes équipes municipales, ce que n'a pas non plus manqué de souligner Gérard Duclos dans son allocution. Tous les deux ont déroulé une longue liste de remerciements avant d'inviter les participants à profiter du vin d'honneur offert tous.

Le casino en pratique :

Une large amplitude, côté horaires : ouvert 7 jours sur 7, du dimanche au jeudi de 11 h à 2 h, et jusqu’à 3 h du matin le vendredi, le samedi et les veilles de jours fériés.

Carte d'identité obligatoire pour l'accès aux salles de jeux.

Chaque samedi soir, le Casino de Lectoure proposera un concert live.

Premier spectacle, ce samedi 11 mai, à 21 h, avec le groupe A la fenêtre, habitué des casinos du Groupe Arevian qui reprend des chansons de divers styles – du rock mais aussi des balades – et qui joue son propre répertoire en français. Point commun : la voix en harmonie des trois chanteurs.

 

 

Casino Lectoure ter.jpg
Les personnalités coupent le ruban .... Voilà, c'est fait ... le casino est bel et bien ouvert !
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles