Menu

Le refuge et la fourrière départementale de la SPA ont été inaugurés

P1540517.JPG

La maire d’Ordan-Larroque, Marie-Line Everlet, le dit sans détour lors de l’inauguration des locaux de la SPA du Gers, ce mardi 16 avril, en fin d’après-midi : « Nous accueillons des installations d’utilité publique dont personne ne veut la proximité. J’en profite, ajoute-t-elle, d’avoir une pensée particulière envers une personne, Hélène Querleux, qui a donné sa vie et une partie de ses biens pour la réalisation de ce refuge et fourrière départementale ».

Lesquels ont été opérationnels, fin février 2018, pour accueillir chats et chiens dans de nouvelles installations aux infrastructures haut de gamme. La présidente, Annie Hauchard, en est la première ravie avec « les salariés qui voient une amélioration considérable de leurs conditions de travail ». Les nouveaux locaux pourront accueillir jusqu’à 40 chats et 140 chiens, ce jour d’inauguration ce sont 110 chiens qui occupaient les lieux avec une dizaine de chats.

De son côté, le président du Syndicat mixte des trois vallées, Alain Broseta, détailla la longue aventure du dossier qui débuta le 15 février 2003 où s’investirent successivement trois secrétaires généraux de la préfecture, les services de l’État, 11 établissements publics, la SPA, et la commune d’Ordan-Larroque. Il révéla aussi le coût du projet qui est de 2,268 millions d’euros lequel a été subventionné par l’État, Trigone, et le Département. Pour faire face aux frais de fonctionnement, il en coûtera pour les 388 communes adhérentes au Syndicat mixte des trois vallées la somme de 1,80 € par habitant.

Le Conseiller Départemental, Bernard Ksaz, rendit hommage à Marie-Line Everlet « qui a su rendre ce projet acceptable aux Ordanais. Et de conclure « que le problème ce n’est pas les animaux, mais ceux qui les abandonnent ».

Enfin, Catherine Séguin, préfète du Gers, se dit « impressionnée par ce qui a été réalisé ici, fourrière et refuge. Il a fallu six ans pour arriver à ce résultat, reloger la SPA ». Puis pour conclure cette inauguration, Janine Alliot, qui fut durant 30 ans au service de la SPA et présidente durant 25 années, reçu des mains de la préfète, le médaille et le diplôme d’honneur du bénévolat. Un honneur que la récipiendaire partagea avec ceux qui furent à ses côtés durant ces 30 années.

P1540538.JPG
A la tribune, Bernard Ksaz, conseiller départemental, Annie Hauchard, présidente de la SPA, Alain Broseta, président du syndicat mixte des trois vallées, Catherine Séguin, préfète du Gers, et Marie-Line Everlet, maire d'Ordan-Larroque.
P1540543.JPG
Janine Alliot épinglée de la médaille d'honneur des bénévoles par la préfète du Gers.
P1540526.JPG
P1540505.JPG
P1540522.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles