Menu

« Le Gardien du Temple » en exclusivité à Toulouse

43952715_10156100407397637_6767973529045434368_o.jpg

Un Minotaure de quarante-sept tonnes va déambuler dans le centre-ville

Du jeudi 1er au dimanche 4 novembre, si vous vous rendez à Toulouse, attendez-vous à y voir de drôles de machines géantes, et il ne s'agira pas d'hallucinations.

Car la Ville rose s’apprête à recevoir le spectacle de l’année grâce à la Compagnie La Machine, à quelques jours de l’inauguration de la Halle de la Machine à Montaudran.

En exclusivité mondiale pour Toulouse, le spectacle « Le Gardien du Temple » va faire converger vers le centre-ville historique araignée géante, Minotaure et autres curiosités pour un spectacle de rue inédit.

Cette pièce en quatre actes et quatre lieux, conçue et mise en scène par François Delarozière,  se déroulera du jeudi au dimanche soir. Si les organisateurs préfèrent rester discrets sur le déroulement de cet événement festif, on sait déjà que ce spectacle grandiose s’inspire de la légende du Minotaure.

Les effets de surprise n’en seront que meilleurs, et pour ceux qui aiment les sensations fortes, le Minotaure pourra, du haut de ses quatorze mètres et ses quarante-sept tonnes, transporter sur son dos une cinquantaine de personnes.  Des quais de la Garonne au cœur de la ville, il sera guidé par une nouvelle Ariane bienveillante, qui le conduira à travers le labyrinthe toulousain jusqu'à ses ailes.

Ces pièces uniques, véritable challenge mêlant technologie et artisanat (elles sont réalisées en cuir, acier, bois…) regagneront ensuite leur « écurie » de verre à la Halle de la Machine à Montaudran, qui sera inaugurée les 9, 10 et 11 novembre.

Sur le millier d’engins spectaculaires construits par la Compagnie La Machine,  plus d’une centaine y seront exposés en permanence, sous 8 000 m² de surface couverte. Le public pourra les approcher lors de visites guidées par des comédiens-machinistes. L’ancienne piste de l’Aéropostale, rebaptisée La Piste des Géants, permettra également la  mise en mouvement de machines à eau, à feu, à fumée… Certaines seront amenées à se déplacer dans le monde pour assurer des spectacles, aussitôt remplacées.

C’est donc un univers de culture inédit qui ouvrira ses portes dans ce quartier toulousain, qui attirera forcément curieux et amateurs d’incroyables performances mécaniques et prouesses technologiques.

http://www.lamachine.fr/

 

25401_367331742636_1085426_n.jpg
Port de Yokohama, avril 2009. Photo : Jordi Bover (photo Facebook Compagnie La Machine)
images.jpg
41096931_10156015288622637_1796525944505106432_n.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles