Menu

Repas avec des fleurs de lis et de lavatère et des pousses de cactus à Toujouse

0 Cueillette des fleurs de lis 1bis 040718.jpg

Nadia Boyer poursuit son cours de cuisine sauvage

Mercredi 4 juillet, 1er mercredi du mois, c’est le jour du cours de Nadia Boyer. Elle entraîne ses élèves dans son jardin pour y cueillir des fleurs de lis à fleur simple et double (hémérocalle) (1), ainsi que des boutons de fleurs de lis. Puis on prélève des fleurs bleues de lavatère et des pousses de cactus. Ensuite, tous reviennent à la cuisine de la salle des fêtes de Toujouse pour y préparer le repas.

Trois plats

Ce jour-là, il s’agit de confectionner trois plats : une salade de fleurs de lis et de lavatères qui viennent couvrir partiellement de la bonne salade romaine émincée : un peu d’assaisonnement et voilà la salade prête. Il y a, en plus, le plaisir des yeux : l’orange des lis, le bleu des lavatères et le vert très clair de la salade romaine s’harmonisent parfaitement.

Le deuxième plat consiste en une omelette de boutons de lis. Les lis sont légèrement chauffés à la poêle, puis on verse les œufs battus par-dessus. Quand l’ensemble, après avoir cuit quelques minutes, commence à sécher, Nadia Boyer, qui le surveille attentivement, le retourne pour que l’omelette montre son bel aspect doré. Il n’y a plus qu’à couper des parts...

Les pousses de cactus

Enfin, c’est le tour des pousses de cactus. Il faut d’abord les débarrasser de leurs épines : pour cela, Nadia frotte les cactus avec un bouchon de papier journal et élimine les récalcitrantes en grattant les pousses avec un couteau. Ainsi nettoyées, elles sont blanchies quelques minutes dans une casserole d’eau chaude, puis émincées pour faire une deuxième à elles seules.

Les personnes présentes dégustent ces trois plats avec grand plaisir : comme toujours, les plats que confectionne Nadia Boyer, avec des plantes inhabituelles, ont un goût fin qu’il faut faire attention de ne pas couvrir par un assaisonnement trop épicé.

(1) Le lys d’un jour (ou hémérocalle) est de la famille des liliacées (ail, poireau, lys etc.). Il est connu pour son anti-acidité. Les jeunes feuilles, les fleurs, les boutons et les racines sont comestibles. Les fleurs permettent de faire de belles salades composées ou des beignets. On prépare les boutons en omelette ou en salade. Enfin, les racines peuvent être utilisées comme des pommes de terre (Nadia Boyer).

1 Cueillette de lys 1bis 041718.jpg
Cueillette de fleurs de lis...
4 Cueillette de lys en bouton 1bis 041718.jpg
... et de lis en boutons
5 Puis cueillette de lavatère 1bis 040718.jpg
Des fleurs de lavatère sont ajoutées
6 Cueillette de pousses de cactus 1bis 040718.jpg
Cueillette de pousses de cactus
8 eminçage d'une salade verte 1bis 040718.jpg
Éminçage de la salade romaine
9 Elimination des épines 1bis 040718.jpg
Élimination des épines
10la salade est prête 1bis 040718.jpg
La salade est prête
12 Les oeufs battus versé sur les boutons de lys 1biq 040718.jpg
Les œufs battus sont versés sur les boutons de lis
13 L'omelette est retournée 1bis 040718.jpg
L'omelette est retournée
14 L'ensemble du repas 1bis 040718.jpg
Les trois plats du repas
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles