Menu

Ginette Kolinka, un des derniers témoins des crimes nazis sur notre sol

Ginette 2.jpg

Une présence émouvante, dernièrement au cinéma !

L’équipe du cinéma de Masseube a été enchantée de recevoir, une nouvelle fois, Ginette Kolinka, déportée d’Auschwitz-Birkenau et « passeuse de mémoire » de la Shoah.

Le film proposé était « la Douleur »  film adapté du roman éponyme La Douleur de Marguerite Duras publié en 1985 qui reprend les deux premiers chapitres, le premier relatant l’attente du retour de son mari déporté et le second, Monsieur X. dit ici Pierre Rabier relatant sa relation ambiguë avec un agent français de la Gestapo afin d'obtenir des informations sur son mari.

En journée, ce sont le collège public de Masseube et des classes de lycée du Campus St Christophe (plus de 200 élèves et accompagnants) qui ont profité de cette animation.

En soirée, 50 spectateurs étaient présents pour la projection et ont pu ensuite écouter, tout en posant de nombreuses questions,Mme Kolinka parler de sa vie de déportée avec, comme à son habitude, beaucoup d’humour et d’humanité.

La soirée s’est achevée dans un grand moment d’émotion quand Mme Kolinda a entonné « le chant des marais » sous l’écoute attentive des spectateurs.

L'équipe du cinéma remercie  vivement Mme Kolinka d’avoir, à nouveau, répondu à sa demande. Son histoire et son charisme provoquent, à chaque fois, le même intérêt. Merci aussi à Mme Paulette De Luget qui a accueilli Mme Kolinka pendant son séjour à Masseube.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles