Palette de mai, Josette Pingitore remporte le 1er prix

img_6584.jpg

Samedi en fin d’après-midi, à  l’Espace culturel, en présence du maire Jean-Michel Augré, de nombreux artistes peintres, sculpteurs, poètes et d’un public important de Cazaubonnais, curistes,  a eu lieu la cérémonie de vernissage de la  Palette de mai, organisée par l’Association  Via cultura .

Plus d’une trentaine d’artistes y exposent plus d’une soixantaine d’œuvres de peintures, sculptures et poésies qui abordent « Passé le temps…Sublime beauté ».

Le maire Jean-Michel Augré après  avoir contemplé les œuvres  s’est adressé aux artistes et au public :

«  Le thème était difficile, mais j’ai constaté que beaucoup d’artistes  ont réalisé de très belles  œuvres.  Je tiens à féliciter l’association Via cultura  qui fait rayonner le nom de Cazaubon  dans le milieu artistique. »

Pierre Boumati, président de Via cultura, a refait l’historique de la palette de mai et en poésie a longuement présenté les thèmes qui se sont succédé jusqu’à ce jour.

Après avoir remercié les artistes  et souhaité la bienvenue aux nouveaux, Pierre Boumati a précisé :

«  Avec le vernissage de la Palette de mai, Via Cultura inaugure  la série d’expositions collectives et individuelles  qui se dérouleront tout au long de l’année  2018. »

À l’issue des discours, Jean-Jacques Lassaube    a nommé les lauréats de la Palette de mai, tandis que le maire, le président de Via cultura et la présidente du syndicat des hôteliers leur ont remis les prix.

 En peinture, le 1er prix a été remis à Josette Pingitore  pour son œuvre « Belle », le 2e à André Lassabe pour « Sable blanc et le 3e  prix ex-æquo à Pascale Blin avec sa toile  «  La transcendance du papillon » et  à César Cépéda pour «  Gouter sur l’Herbe » .

Le prix de la ville de Cazaubon a été remis à Sylvaine  Wilchez pour son œuvre «  Dans le jardin d’Eden ».

Ont reçu une mention du jury, Christel Daudignon, Anne-Sophie Stachowiak, Ineke Jurgens, Claude Ambolet et Benoît Varenberg.

En sculpture, Lyzia M.  a remporté le 1er  prix  avec «  Femme haute couture », et Lina Massard  le 2e prix avec «  À tout cœur ».

Le prix de poésie a été remis à Alan Canihac et la mention du jury à Jean-Jacques Lassaube.

L’exposition  est ouverte  jusqu’au samedi 19 mai  de 15 heures à 18 heures  (l’entrée est libre).

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles