Menu

Masseube Face à la détresse de migrants

Une association pourrait résoudre bien des problèmes

Actuellement une famille albanaise est accueillie chez l'habitant à Masseube. Cette famille  qui était à la rue à Auch ( avec deux enfants de 3 ans et demi et 18 mois)  a été signalée par un réseau d'aide aux migrants et d'accueil d'urgence qui s'est constitué à Auch.  La famille est arrivée le 18 avril et l'accueil est reconduit pour 15 jours car le dernier RDV à la préfecture, le 2 mai n'a pas permis de faire évoluer la situation.  Cette famille qui est expulsable est accompagnée par plusieurs associations dans ses démarches administratives. L'enfant le plus âgé est maintenant scolarisé à l'école maternelle de Masseube. 

 Des situations semblables existent dans plusieurs villages gersois  et il semble que vu les dernières dispositions prises à Auch, les cas de familles à la rue vont se multiplier.  Plusieurs associations se sont crées  ( Montesquiou, Lectoure) pour faire face à ce genre de situation.

A Masseube,  Paulette Deluget, Nicole Hulnet, proposent la création d'une association pour officialiser  les actions entreprises sur place et leur offrir un cadre légal.
L'objet de cette association serait d'apporter une aide aux familles en détresse et à leurs accueillants ( aide administrative, judiciaire, financière, médicale,  accompagnement dans la vie quotidienne, apprentissage de la langue, co-voiturage, recherche de logement, éventuellement de contrats de travail etc...). L'association pourrait aussi avoir pour objectif des actions d'information et de sensibilisation autour de la situation des migrants.

 Pour en discuter, une réunion d'information et de concertation aura lieu le lundi 15 mai à 20h  à la salle des associations de Masseube ( sous la tribune) .

 tribune) .

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles