Blaziert, Castelnau s/s Auvignon, Marsolan : le Regroupement Pédagogique Intercommunal en danger.

SAUVONS NOS ECOLES2.jpg

La mobilisation se poursuit.

Dans ce contexte, le rendez-vous du 20 février dernier avec la Direction Académique des Service de l’Éducation Nationale était donc capital.Et là, pas de surprise, l’argumentation de cette dernière reste uniquement comptable : "40 élèves pour 3 classes ce n’est pas envisageable". Pour faire passer la potion, elle propose de défendre un projet de regroupement sur 2 structures seulement avec, bien entendu, à la clé, une suppression de poste d’enseignant. A ce petit jeu qui n’amuse personne, c’est MARSOLAN qui tirerait le mieux son épingle, grâce à son accueil adapté aux maternelles. Du coup, la menace resterait bien présente pour BLAZIERT ou CASTELNAU. Précision utile, ce n’est qu’une proposition. Donc, aucune certitude qu’elle soit validée à l’échelon supérieur.

Petite déception le jeudi 23 février à Auch. D’une part, par la faible mobilisation à la manifestation, et d’autre part par l’annulation de la commission faute de présence des syndicats.

Hier, nouvelle réunion des élus, enseignants, et délégués des parents d’élèves pour discuter de cette proposition et vendredi 3 mars nouvelle mobilisation à Auch à partir de 14h00 pour les organisateurs qui souhaitent démontrer, si possible en étant nombreux cette fois, que l’engouement ne faiblit pas. ( RV à 13h00 à MARSOLAN pour le co-voiturage).

Par ailleurs, la pétition continue son bonhomme de chemin avec plus de 350 signatures. Le collectif aimerait bien dépasser les 500 d’ici vendredi. Alors, à vos plumes !

PS: Merci à Marielle pour les infos.

SAUVONS NOS ECOLES.jpg
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles