Pierre Ory, préfet du Gers : " 4 morts en 15 jours, ça suffit !"

20160712125455f9m4-image(large).jpg

Une nouvelle fois, le département du Gers est endeuillé. Une personne a perdu la vie lors d’un choc frontal sur la RN 124 ce mardi 12 juillet à Auch. Avec les victimes hier d’un dépassement dangereux, cela porte à 9 le nombre des personnes décédées sur nos routes depuis le début de l'année.

L’insécurité routière n’est pas une fatalité : le plus souvent, ces accidents sont dûs à une faute de comportement du conducteur.

L’alcool, la vitesse, l’usage du smartphone au volant, la fatigue, l’inattention, l’usage de stupéfiants sont les principales causes d’accidents de la route. A cela s’ajoute le non-port de la ceinture de sécurité ou du casque, facteur aggravant les conséquences des accidents.

Chaque infraction, même légère, chaque prise de liberté avec la règle, chaque comportement à risque peut avoir des conséquences dramatiques.

C’est la raison pour laquelle, Pierre ORY, préfet du Gers a donné des instructions très fermes aux services de sécurité afin de durcir les contrôles. Très présents sur les routes du département, gendarmes et policiers ont pour consigne d’être intrangisants avec toutes les infractions qu’ils constatent.

Tous les comportements fautifs (ceinture, téléphone, alcool, stupéfiants, etc...) seront sanctionnés avec la plus grande fermeté.

« Sécurité routière – Nous sommes Tous responsables » 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles