Menu

Un concert exceptionnel sur Pianino

P1250644.JPG

Lydie Solomon , une artiste complète

Ce fût un véritable moment de grâce que Lydie Solomon  a offert hier  vendredi soir en l'église de Duran.
 Une présentation rapide du remarquable Pianino Pleyel de 1839 a été effectuée par son accordeur Amerigo Olivier Fadini . Cet  instrument rare, semblable à celui utilisé par Chopin  a  conquis le public par sa beauté et sa sonorité suave si proche de la harpe.
La jeune virtuose a  ensuite charmé son auditoire par ses talents, non seulement elle joue du piano prodigieusement mais en plus elle chante  d'une voix cristalline et  raconte à merveille
Dans une semi pénombre, éclairée aux chandelles, dans un climat quasiment intime, propice à l'écoute et la rêverie elle transporté tout le monde avec des morceaux choisis:
Nocturne, Polonaise, Prélude « Goutte d'eau »....de Chopin , La Havane, « La Rivière triste »  ...Julian Fontana et autre auteurs  cubains moins connus par le public français tels que Saumell, Espadero, Cervantès.
 Sous des doigts légers qui donnèrent l'impression qu'elle effleurait le clavier les notes s'envolaient, pour un mélange étonnant de musique classique et de musique afro- cubaine.

Des compositions datant du XIX  siècle ascendante du Buena Vista Social Club ? C'est ce qu'elle a assuré et que nous croyons tellement  la modernité des sons nous a séduits.

« Julian Fontana, Julian Fontana ... » c'est aussi la vie passionnante de cet elève puis grand ami de Chopin qu'elle a retracée, de la Pologne à Cuba en passant par Berlin, Paris ,Londres, les Etats Unis, Cuba et retour à Paris où il est mort .

 Les  improvisations aux sonorités argentines avec lesquelles  l'artiste a  clôturer le concert ont une nouvelle fois confirmé ses talents et ravi le public

P1250653.JPG
P1250654.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles