L'ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU GERS EN AG LE 21 MAI A PESSAN

DSCN0828.JPG

une structuration indispensable

 Hier matin, Joël Mignano, maire de Castin entouré de Guy Clua élu de St Laurent (Lot et Garonne)  vice président de l'AMRF et Michel Soriano maire de Lasséran ont exposé  les engagements  de l'association des Maires de France du Gers, l'AMRF, indépendante des pouvoirs et partis politiques, afin de la faire mieux connaître .

Ils ont insisté sur le fait que cette dernière n'est pas concurrente mais complémentaire de l'AMF ( Association des Maires de France) .
L'AMRF c'est 10 000 communes adhérentes, exclusivement de moins de 3500 habitants et 70 associations départementales affiliées.

« Respecter l'identité de la commune, mettre l'accent sur la solidarité, préserver la proximité de service à l'habitant, développer une image positive, moderne et dynamique de la ruralité...
 Ces dernières années la baisse  et le régime inégalitaire des dotations versées ( 128 euros pour les grosses communes et la moitié pour les petites) contraint les  communes à une réduction des services à la population et  une omniprésence des élus, à quand un nivellement à 85 euros pour tous? »
 Les préoccupations évoquées sont multiples, elles concernent  l'existence des écoles,la position des élus ruraux dans les instances locales, la loi Notre ...

«  La commune est le socle de la démocratie » ,  l'Assemblée Générale de l'AMRF du GERS qui se tiendra le 21 mai à Pessan , à 10 h, compte bien réveiller les consciences .
Une structuration de l'association et la mise en place de son conseil d'administration  seront à l'ordre du jour. Existent 455  communes de moins de 3500 habitants dans le Gers, leurs édiles répondront ils à l'appel de l'AMRF  lancé par Joël Mignano?

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles