Menu

Des radars "discriminants" sur les voies rapides Toulousaines

radar.jpg

Des radars "discriminants" plus efficaces sur les voies rapides autour de Toulouse

Après celui de Ginestous, c'est le radar de la RN124 à Colomiers qui devient cette semaine "discriminant". Avant celui de La Cépière, dans quelques semaines. 

La modernisation des radars de vitesse autour de Toulouse est en marche. La préfecture de la Haute-Garonne a indiqué ce mercredi que le radar situé sur la RN 124 (Auch-Toulouse) à hauteur de Colomiers allait devenir "discriminant" à partir de vendredi 18 mars.

Les radars discriminants permettent de faire la différence entre les deux-roues motorisés et les voitures d'une part et les poids-lourds d'autre part, qui ne sont pas soumis aux mêmes limitations de vitesse. 

La vitesse est limitée à 90 km/h sur le périphérique toulousain pour les voitures et deux-roues et à 80 km/h pour les camions. 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles