Menu

AUCH : A la veille de la Saint-Sylvestre, le secrétaire général de la préfecture, Christian Guyard, et le directeur du cabinet du préfet, Christophe Saint-Sulpice, ont rendu visite au Groupement de gendarmerie

P1220457.JPG

L'occasion de voir les dispositifs mis en place

Le passage à la nouvelle année considéré comme une soirée festive ne l’est pas forcément pour tout le monde. Et en particulier pour la gendarmerie, les pompiers, et la police nationale qui sont plus que jamais prêts chacun d’eux à leurs postes de commandement pour intervenir quels que soient les évènements. Le triste bilan 2015 de 23 morts sur les routes gersoises, le motard accidenté lundi à Condom n’ayant pas survécu à ses blessures, ne peut que renforcer les mesures de vigilances et de contrôles notamment chez les automobilistes. Ce qui ne veut pas dire qu’il y aura un certain relâchement, bien au contraire, sur les divers écarts destructeurs de certains individus profitant de se manifester à l’occasion du passage à la nouvelle année.

C’est dans ce contexte que le secrétaire général de la préfecture, Christian Guyard, et le directeur du cabinet du préfet, Christophe Saint-Sulpice, sont allés en début de soirée de ce jeudi à la rencontre des gendarmes, des pompiers, et de la police nationale.

Leur première visite a été effectuée au groupement de gendarmerie d’Auch où ils furent accueillis par le colonel de gendarmerie, Olivier Detcheberry. Lequel développa les différents dispositifs mis en place pour cette soirée de la Saint-Sylvestre. « C’est un dispositif plus étoffé, soixante personnels engagés, qui occupe tout le territoire avec en appui une brigade motorisée », dévoile le colonel. Et carte à l’appui il détailla les points stratégiques mis en place et leurs modes de fonctionnement afin d’intervenir au plus vite en cas d’une urgence. Puis il conclura en affirmant « que la gendarmerie par ses contrôles n’est pas là pour piéger les automobilistes mais pour les prévenir ». 

 

P1220453.JPG
Deux opérateurs étaient de service jeudi de 19 heures à vendredi 7 heures.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles