L'histoire au coeur du village

« L’histoire du cœur du village » de Duran a été l’occasion lors de la journée du patrimoine de découvrir son évolution au cours des siècles derniers à aujourd’hui. Un travail remarquable de recherches des adhérents de l’ASPAD durant une année qui a été mis au grand jour en visitant les divers édifices et en s’informant sur des panneaux installés aux quatre coins du village.   

Jeanne d'Albret et les autres... 

Les visiteurs étaient accueillis auprès du château où deux guides telles des professionnelles présentèrent son histoire et celle des propriétaires de la seigneurie de Duran qui n’y vinrent jamais tels Jeanne d’Albret, Antoine de Roquelaure, Victor de Riquetti, marquis de Mirabeau. Lequel vendit le domaine au nouveau seigneur, Jean Dominique Sentetz, lequel bâti le château de Duran en 1772. Il fut le père de Blaise Thérèse Sentetz, procureur du roi, qui en devint le nouveau seigneur puis ce sont ses descendants Pierre Sentetz et Jean Armand Sentetz qui habitèrent au château. Ce dernier n’ayant pas d’enfant le château passe dans la famille Dore. Puis plusieurs ventes se succèderont de 1936 à Alfred Jean Juppé, chirurgien dentiste, en 1945 jusqu'en  2005 à Joaquim Stein de nationalité britannique et qui réside à Londres.

Les trésors de l'église

Les visiteurs après les exposés sur le château, ont découvert l’église Sainte Lucie de Syracuse où on y trouve un retable sur le maître autel représentant le martyre de sainte Lucie, datant de 1732 et rénové en 1998. Dans la chapelle Sud se trouvent un retable d’autel du XVIIIe siècle en bois peint et doré, rénové en 2006. Enfin, 12 statues en terre cuite, sculptures de Ferry, sont visibles.

Découverte des remparts

Du côté de la mairie qui est actuellement en travaux de rénovation on aperçoit ce qui devait être les remparts du village et aussi un magnifique escalier en colimaçon.

Place de la Liberté

Plus loin, place de la Liberté, un panneau rappelle que cet endroit fut utilisé comme jardin potager et même dans les années 1950 à 1960 c’est un élevage de porc qui occupera le lieu. En 1965 cette place sera occupée par deux classes en préfabriqué lesquels furent démolis en 2010 laissant place à un square arboré et à un monument aux morts.

La boucle est bouclée mais peut être pas avec ces passionnés de l’histoire de Duran qui ont toujours en tête de nouvelles recherches sur le patrimoine local et notamment sur les lieux-dits.

Vidéo sur la journée du patrimoine

https://www.youtube.com/watch?v=QI2GFNI256A

Le porche de l'église
Le rétable
Un autel et tabernacle en bois peint doré du XIXe siècle et une pietà du XVIIIe.
Danielle Puginier et Claudine Wiorowski ont accueilli les visiteurs pour raconter l'histoire du château.
Danielle Puginier a été convaincante.
Baie en arc brisé, il s’agirait d’une porte médiévale (14e/15e s)
L'intérieur de la mairie.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles