Deux voix d'ici et d'ailleurs étaient en concert à Magnan

0 2 Voix 1bis 180922 copie.jpg

Dans la chapelle en pisé de Daunian

Les amateurs de chants du siècle de Louis XIV sont à la fête l'après-midi de ce dimanche 18 septembre 2022. Ils sont heureux de retrouver Maguy Avaro et Jacques Leureux, artistes spécialistes du chant baroque, sous le nom de scène Deux Voix d'ici et d'ailleurs. On ne les avait plus entendus depuis le début de la crise du covid.

   Le chœur de la chapelle de Daunian

 

Les deux voix, la féminine et la masculine se complètent à merveille. Jacques joue de la guitare pendant tout le concert, tandis que Maguy interrompt parfois son chant pour jouer de différentes flûtes et d'un tambour qui ressemble à une timbale. Bien soutenu par son partenaire, elle déploie rapidement sa grâce et son aisance habituelles, qui nous ont manqué, pendant le gros de la pandémie. Avec, en plus, quelques sourires espiègles et voilà le public conquis ! Et qui vit ainsi un moment d'élégance et de raffinement.

   

Programme du concert

C'est tout un programme consacré à Jean-Baptiste Lully. Le concert commence par le Récit des quatre parties du monde du Ballet royal de Flore. Mais ensuite, il n'y a pratiquement plus que des airs tirés de la comédie-ballet le Bourgeois gentilhomme (de Molière et Lully), dont la musique est rarement intégralement jouée au théâtre :

  • chants des bergers : Je languis, Il n'est rien de si doux, Un coeur dans l'amoureux empire, Suivons l'amour,

  • chants du repas : Un petit doigt Phillis, Buvons chers amis, buvons,

  • ballet des Turcs : Marche des Turcs, Seti sabir, Non star furba,

  • ballet des Italiens : Di rigoria amor, Bel tempo que vola,

  • ballet des espagnols : Se que me muero de amor, Ay que locura, dulce muerte, Vaya vaya de fiesta,

  • ballet des Français: Ah ! qu'il fait beau, Vois ma Climène.

Trois airs qui ne sont pas dans le Bourgeois gentilhommeterminent le programme :

  • C'est Lui dont les Cieux ont fait choix (extrait de Isis),

  • Que l'éclat de son nom s'étende au bout du monde (extrait d'Armide),

  • Esprits empressés à nous plaire (extrait d'Amadis).

Mais on est aussi très content de se retrouver dans la jolie chapelle de Daunian, toute en pisé, qui a été restaurée superbement quoique avec l'heureuse simplicité qui sied à une chapelle de campagne. Jean Duclavé, maire de Magnan, est à juste raison fier d'expliquer que, après les travaux engagés par les étudiants de Concordia, ce sont les artisans et les bénévoles de Magnan qui ont achevé la restauration.

15 2 Voix Salut final 1bis 180922.jpg
6 2 Voix 1bis 180922.jpg
7 2 Voix 1bis 180922.jpg
12 2 Voix 1bis 180922.jpg
13 2 Voix 1bis 180922.jpg
4 Jean Duclavé présente les travaux de la chapelle 1bis 180922.jpg
Jean Duclavé explique les travaux de restauration de la chapelle
9 Vincent Gouanelle Abbé Alexis Bankolé jean Duclavé 1bis 180922.jpg
Vincent Gouanelle (président de la CC de communes), l'abbé Alexis Bankolé et Jean Duclavé2.jpg
2 L'assistance 1bis 180922.jpg
L'assistance
1 La chapelle de Daunian 1bis 180922.jpg
La chapelle de Daunian de l'extérieur
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles