Chant + mêlée = essai transformé

affiche plan.png

Vers la coupe du monde de rugby 2023 en chantant.

Gérard Castet et Nathalie Barrouillet étaient hier matin à l’école de Beaumarches pour le lancement officiel du Plan Chant Choral 2022-2023.

Promouvoir la musique et le sport auprès des enfants.

Cette 5ème édition du Plan Chant Choral sera associée dans le Gers au monde du rugby. Une idée survenue en raison des prochains évènements sportifs liés à la coupe du monde de rugby 2023. Ce n’est pas étonnant car le rugby accompagne les gersois dans leur quotidien depuis leur enfance : dans presque tous les village du Gers il y a un terrain de rugby. Ce sport d’équipe est un élément incontournable de la culture locale.

Un plan qui a du choeur. « Chant + mêlée = essai transformé ».

L’Association Départementale pour le Développement des Arts s’investit dans un plan ambitieux pour développer les chorales sur le temps scolaire. En association avec le Conseil Départemental, la Drac Occitanie, la DSDEN et l’atelier Canopé du Gers, l’Adda 32 lance donc l’opération « Chant + mêlée = essai transformé ».

En tant que référente pour le domaine artistique des Musiques, c’est Françoise Lamarque qui a développé des partenariats avec les différents acteurs culturels et les institutions.

Pour organiser ce plan Chant Choral autour du rugby, trois zones ont été définies sur l’ensemble du Gers. Un territoire pour chaque trimestre où seront réalisées des interventions avec un chef de choeur. En l’occurrence, une cheffe de choeur : Victoria Digon.

Mission d’harmonisation : Victoria Digon Elsden, cheffe de choeur.

De Masseube à Riscle, de Fleurance à Nogaro en passant par Auch, ou bien encore sur le secteur de Mauvezin, Gimont, Lombez et L’Isle Jourdain, c’est Victoria Digon qui accompagnera les professeurs des écoles dans leur apprentissage du chant choral aux jeunes gersois. Elle possède une solide expérience dans le domaine de la pédagogie des choeurs d’enfants. Une vocation qui vient de loin.

C’est dès son plus jeune âge qu’elle s’initia à jouer du hautbois et à chanter. Ce destinant à une carrière musicale, elle se tourna rapidement vers la direction de choeur. En 2004, elle créa et dirigea le choeur mixte Condate à condom. Ensuite elle assuma la direction des Petits Chanteurs à la Croix potencée avec lesquels elle effectua des tournées en France et en Espagne. Par la suite elle fonda et dirigea le chœur de jeunes Variabilis, avec lequel elle s’illustra lors du festival éclats de voix à Auch, en juin 2006, avec « Carmina Burana ». En janvier 2010, on la retrouvait avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, interprétant « La Damnation de Faust » de Berlioz.

Après avoir été l’assistante de François Terrieux, à la chorale toulousaine ECLATS, c’est avec l’Adda 32 qu’elle assure la direction artistique du choeur d’enfants « Mainada », depuis sa création en 2011. Ainsi, cela fait des années qu’elle combine son travail de musicienne intervenante dans les différentes écoles primaires du Gers avec la direction chorale au sein de différentes écoles de musique gersoises. Elle fait aussi partie de la chorale auscitaine « Escale vocale Musiques du Monde ».

L’occitan pour chanter l’ovalie : Eloïse Chadourne.

Pour ce plan « Chant + mêlée = essai transformé », l’Adda 32 a aussi fait appel aux compétences d’Eloïse Chadourne. Chanteuse interprète mais aussi auteure et compositrice, celle-ci a eut pour mission d’arranger et retravailler un chant populaire traditionnel en occitan en y incluant des percussions corporelles. Ce chant exaltant la passion rugbystique fera le lien entre les différentes chorales d’enfants qui s’impliqueront à travers le Gers. Tout ce travail donnera lieu à des restitutions, regroupant pratique vocale et pratique sportive, au cours de journées qui se voudront festives et dont le Journal de Gers se fera échos.

La voix, notre premier instrument de musique.

Eloïse Chadourne est passionnée par tout ce qui touche à la voix : musique classique, jazz, chanson française, spectacles jeunes publics, folk… En 2014, elle découvre le travail de Jim Daus Hjernoe grâce au plan de formation proposé par l’Arpa Occitanie et elle décide de partir se former au Vocal Painting et à la direction des chœurs rythmiques à Aalbord, au Danemark.

Elle crée le chœur Voices Cult en 2016, développe des projets de pratique vocale en entreprises, et en 2018, elle est acceptée en Master professionnel de direction de choeur à l’Académie Royale de Musique d’Aalborg.

Aujourd’hui, elle partage son activité entre ses fonctions de chef de chœur et sa carrière de soliste au sein du groupe Madamicella (polyphonies corses) et le trio Harmony Grances (musique pop/soul/gospel).

Le rugby, rencontre des cultures.

Du 8 septembre au 28 octobre 2023, la France accueillera la coupe du monde de rugby. Ce sera la dixième édition de cette compétition disputée tous les quatre ans depuis 1987. Une vingtaine d’équipes - dont le Chili - se retrouveront sur les terrains pour nous offrir 48 grands matches.

Le sport et la musique sont fédérateurs.

Les écoles gersoises adhèrent à l’initiative « Chant +Mêlée ». Alors que 12 354 élèves du 1er degré viennent de faire leur rentrée scolaire dans les écoles du Gers, près de 1000 enfants sont déjà inscrits pour participer à l’opération menée par l’Adda 32.

Ce plan Chant Choral associé à la pratique du rugby connaît un tel engouement que des choix ont dû être opérés, prenant en compte le nombre de classes dans les écoles et la distance entre les communes. Aussi, toutes les écoles désirant adhérer à l’initiative ne pourront pas bénéficier des interventions de la cheffe de chœur. Mais tous les établissements scolaires pourront toutefois avoir accès à tous les outils pédagogiques mis à disposition par l’Adda32 (livret + écoutes). Côté sport, le projet prévoit des interventions avec des techniciens du rugby.

Les outils pédagogiques pour le plan Chant Choral.

Pour le projet « Chant + Mêlée », 14 chants issus de la culture traditionnelle des pays où le rugby est roi serviront de base de travail aux maîtres d’école. Les élèves choristes gersois travailleront donc sur des airs du Pays de Galles, d’Argentine, du Japon, d’Afrique du sud, etc. Le choix et l’édition des partitions ont été réalisés par Victoria Digon.

Des chansons d’autres horizons telles que « Tutira mai » (Nouvelle-Zélande), « Molly Malone » (Irlande), « Tofa my feleni » (Samoa), « Un chiodo » (Italie), « Shosholoza » (Afrique du Sud), ou « London Bridge is falling down » (Angleterre).

Sous sa direction musicale, ces 14 chants ont été enregistrés par des musiciens et techniciens professionnels, pour élaborer un outil pédagogique a la mesure du projet : Pascal Marrou à la guitare, contrebasse et ukulélé, et Mathieu Bézian comme technicien son. Ce travail sonore a été enregistré les 27 et 28 juin 2022, avec les élèves de l’école primaire Jules Ferry de Condom, grâce à la mise en place d’interventions dans les établissements scolaires avec « Les Amis de la Musique de Condom ».

A Beaumarches, Gérard Castet donne le ton.

Maire de la commune depuis bientôt 40 ans, Gérard Castet était hier matin à l’école de Beaumarches pour assister à une séance de pratique vocale sous l’égide de l’intervenante musique Victoria Digon. Il ne pouvait pas manquer ce lancement officiel du plan Chant Choral en ce mardi 13 septembre 2022. Pour l’occasion, il était en compagnie de son binôme au sein du Conseil départemental, Nathalie Barrouillet, aussi présidente de l’Adda du Gers, toujours sur le terrain au plus près des gersois et des gersoises.

«tātou tātou e» («nous tous, nous tous»)

Les élèves d’une des classes de l’établissement entonnaient ainsi les premières notes d’un chant que le rugbimen Tao Tapasu connait depuis son enfance : « Tutira mai ».

Tutira mai nga iwi
Tatou tatou e
Whaia te maramatanga
Me te aroha e nga iwi
Kia ka tapatahi
Tatou tatou e

Les gens sont debout en rang
Chacun de nous
Sollicitons la connaissance
Et la communion de tous les peuples
Pensez comme un
En chacun de nous

L’école de Marciac participe aussi à ce projet.

Au cours de l’après midi, Françoise Lamarque et Victoria Digon se rendaient à l’école élémentaire du Pardiac dans la même démarche. Là, les jeunes élèves s’exercèrent aussi sur le chant maorie qu’avaient sélectionnés les enseignants de Beaumarches. Petit plus pour les marciacais : ils purent bénéficier également de l’expérience musicale d’Hicham Sqalli, un AESH travaillant à l’école de Marciac qui est aussi un passionné de chant choral baroque.

Pour en savoir plus sur l’opération « Chant + Mêlée = essai transformé », et tous les autres projets de l’Adda32 :

https://www.addagers.fr/categorie/actualites/page/6/

Contact mail : [email protected]

Et pour tout savoir sur la Coupe du monde de Rugby 2023: https://www.rugbyworldcup.com/2023/

 

1663140042681.jpg
1663139991510.jpg
1663140297029.jpg
1663140123476.jpg
1663140123476.jpg
1663140093076.jpg
1663140093076.jpg
1663140123400.jpg
1663140123400.jpg
1663140042757.jpg
1663140042757.jpg
1663139991565.jpg
1663139991565.jpg

Ci-dessous l'album de cet article :

Album: Chant + mêlée = essai transformé

Chant + mêlée = essai transformé

Articles sur le même thème
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles